EN CE MOMENT


Africa’s Business Heroes 2022 : le Camerounais Flavien Kouatcha parmi les 20 finalistes

Cette année, le concours a attiré plus de 21 000 candidatures provenant des 54 pays africains. Les candidatures venant d’Afrique…

Cette année, le concours a attiré plus de 21 000 candidatures provenant des 54 pays africains. Les candidatures venant d’Afrique centrale sont en hausse de 20%, soit 9% du total des candidatures reçues.

« Les 20 finalistes de l’ABH de cette année sont le reflet de l’immense potentiel de l’Afrique et de ses talents. Nous avons hâte de leur apporter le soutien dont ils ont besoin pour avancer sur la voie de la croissance et générer un impact positif sur leurs entreprises et les communautés qu’ils servent », indique Zahra Baitie-Boateng, responsable Partenariats et Programmes, Africa’s Business Heroes.

Le mois prochain, les 20 héros seront soumis à un rigoureux processus de sélection dont le résultat sera combiné à leurs scores du deuxième tour pour déterminer les 15 finalistes admis à passer en demi-finale du concours, qui aura lieu à Kigali, au Rwanda, le 30 septembre 2022. Il s’agira de la première demi-finale en présentiel depuis 2019.

« It’s African Time », le slogan officiel de l’édition de cette année, est un appel déterminé à l’action lancé à tous les talentueux entrepreneurs africains fermement décidés à défier les stéréotypes associés à l’avènement de l’Afrique et à créer un impact local pour construire un avenir meilleur et plus inclusif par le biais de leurs entreprises.

Géographiquement, ces finalistes sont répartis de manière égale entre l’Afrique de l’Ouest (30%), de l’Est (25%), australe (25%), du Nord et centrale (20%). Les entreprises opèrent principalement dans 11 pays africains (Botswana, Cameroun, Égypte, Éthiopie, Ghana, Kenya, Nigeria, Rwanda, Somalie, Afrique du Sud et Tanzanie). La moitié des 20 finalistes sont des femmes.

L’ABH, qui en est à sa quatrième édition, est un concours panafricain qui distingue et récompense les entrepreneurs de talent de tout le continent. Il offre aux participants une chance de remporter une partie du prix de 1,5 million de dollars pour financer leurs entreprises et d’accéder à des opportunités de formation, de mentorat, de réseautage et autres avantages. Le concours a pour objectif de contribuer à la croissance des startups et des petites entreprises africaines prometteuses et des entrepreneurs africains talentueux. Le Camerounais court vers le première place avec son projet : « Save Our agriculture ».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne