Eco et BusinessEco et Business, Tech




Afrique : Microsoft va investir 500 millions de dollars dans 10 000 start-ups

En partenariat avec des investisseurs en capital-risque l’entreprise américaine veut permettre aux start-ups de se développer rapidement en utilisant des…

En partenariat avec des investisseurs en capital-risque l’entreprise américaine veut permettre aux start-ups de se développer rapidement en utilisant des fonds d’investissement.

Microsoft annonce son intention de soutenir les startups africaines avec un financement potentiel de 500 millions de dollars en partenariat avec des investisseurs en capital-risque. Cela fait partie des nouvelles stratégies du nouveau Bureau de transformation de l’Afrique.

L’initiative vise à accélérer la croissance de 10 000 startups africaines au cours des cinq prochaines années. Cela comprend le lancement de Microsoft Startups Founders Hub en Afrique et de nouveaux partenariats avec des accélérateurs et des incubateurs pour fournir aux startups un accès aux marchés, des compétences techniques et des financements.

Lancé il y a quelques semaines par Microsoft, le Founders Hub sera désormais accessible à de nombreuses startups africaines via l’Africa Transformation Office (ATO). Le Founders Hub est un centre en libre-service qui fournit aux startups une très large palette de ressources, notamment d’accès à des formations spécifiques.

Microsoft estime que le marché des startups africaines est suffisamment mature pour devenir l’une des pierres angulaires de l’économie numérique du continent et fournir des solutions pertinentes face aux défis sociétaux en Afrique.

« Les investissements dans l’écosystème africain des startups se développent à un rythme incroyable. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il existe aujourd’hui plus de 640 hubs technologiques actifs à travers toute l’Afrique qui contribuent fortement à accélérer l’innovation et à créer de l’emploi, en particulier auprès des jeunes », explique Wael Elkabbany, Directeur général de Microsoft ATO.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne