SportFootball , Sport




Barrages Coupe du monde : l’Algérie demande à rejouer le match face au Cameroun (officiel)

L'Algérie va au bout de son idée ! Après la terrible désillusion face au Cameroun, l'Algérie ne compte pas se…

L’Algérie va au bout de son idée ! Après la terrible désillusion face au Cameroun, l’Algérie ne compte pas se laisser faire. La Fédération algérienne de football a officiellement saisi la Fifa afin que le match soit rejoué.

Comme annoncé depuis son élimination par la presse algérienne, le champion d’Afrique 2019, en jouant les mauvais perdants, réclame officiellement à la FIFA de rejouer le barrage retour pour la Coupe du monde 2022 contre le Cameroun (1-0, 1-2 ap.), en raison selon eux « de plusieurs erreurs commises par le corps arbitral ».

Les Algériens se disent frustrés par l’arbitrage. Hors, les deux buts refusés par l’arbitre central Gassama, avec l’aide de la VAR, étaient bien entachés des positions illicites. Dans ce match il y eut, comme presque lors des autres rencontres, quelques erreurs d’appréciations. Comme cette main d’Aïssa Mandi, repoussant sur sa ligne de la main,  comme un gardien de but, le tir de Martin Hongla, à la 68ème minute. Mais une action difficilement appréciable dans le vif de l’action.

Nonobstant également ce fait de jeu qui leur est défavorable, puisqu’il aurait valu un penalty aux Camerounais et l’expulsion d’Aïssa Mandi, les dirigeants algériens ont bien demandé à la FIFA de rejouer le choc face aux Lions indomptables.

C’est la fédération algérienne de football (FAF) qui l’a officiellement confirmé via un communiqué publié sur son site internet. « La Fédération Algérienne de Football (FAF) a introduit auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) un recours à l’encontre de l’arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du match barrage retour Algérie-Cameroun disputé le 29 mars 2022 au Stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida. »

Le communiqué précise que : « La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage. La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun ». Une requête qui a très peu de chances d’aboutir !

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne