SportFootball , Sport




Barrages Coupe du monde : les Lions sont à Alger, malgré une tentative de sabotage…

Pour un vol spécial prévu au départ ce dimanche 27 mars de Douala à 14h, c’est finalement à 17h que…

Pour un vol spécial prévu au départ ce dimanche 27 mars de Douala à 14h, c’est finalement à 17h que le Boieng 737-500 Business transportant la sélection nationale a décollé pour l’aéroport international d’Alger.

Décidément, les affaires du Cameroun ne sont toujours pas simples. Visiblement, certains au sein de l’administration camerounaise tentent de saboter les Lions indomptables à un moment où tous les espoirs des Camerounais sont tournés vers une équation difficile.

Pour ce voyage, la délégation camerounaise a accusé trois heures de retard sur son programme initial. Elle est néanmoins arrivée à l’aéroport international d’Alger peu après 22h. La délégation camerounaise a été accueillie au bas de la passerelle par le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o. Les Lions ont immédiatement pris leurs quartiers à l’Hôtel Hyatt Regency d’Alger.

Mais qu’est-ce qui n’a pas bien fonctionné au départ de Douala ? Tous les regards semblent se tourner vers les responsables de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp), qui ont réussi l’exploit de ne pas livrer à temps le kérosène nécessaire pour conduire l’équipe nationale de football du Cameroun à Alger, où elle doit essayer une très périlleuse opération «remontada» face aux Fennecs d’Algérie. Et pourtant toutes les dispositions ont été prises par la Fecafoot pour que tout se passe comme prévu.

Vendredi dernier déjà, lors du match aller perdu 0-1, M. Bondo, l’arbitre de la rencontre a dû interrompre la partie pendant sept minutes, à cause d’un déficit d’électricité. Il a pu reprendre à la 54e minute, une fois que les projecteurs, qui se trouvaient derrière le gardien algérien M’Bolhi, aient pu être rallumés.

Tous ces faits accumulés s’apparente au sabotage ou au moins à de l’incompétence, de nature à saper le moral des Lions. Lors des matchs officiels de l’équipe nationale de football du Cameroun, pour pallier de nombreux délestages, les autorités en charge de notre football, ne prennent aucun risque !

A la veille de chaque match officiel, un budget de 2 000 000 F cfa est alloué à la Direction du stade pour l’achat du gasoil afin que l’on utilise les gros générateurs dont disposent désormais tous nos grands stades. On n’en vient à souhaiter qu’une enquête minutieuse soit diligentée afin que les responsabilités soient établies.

Sur le strict plan sportif, les Lions indomptables devront livrer un match parfait ce mardi 29 mars au stade Mustapha Tchaker de Blida, dès 20h30. Ce lundi 28 mars 2022, en début de soirée, les Lions procéderont à une reconnaissance de l’aire de jeu de Blida. Mais auparavant Rigobert Song Bahanag devra se prêter aux contraintes de la traditionnelle conférence d’avant match.

Après le faux pas de vendredi dernier à Japoma (0-1), les Lions affamés et blessés, devront se montrer conquérants et revanchards. Le staff technique s’est renforcé avec la présence de Patrick Mboma dans la tanière. Question de contribuer à insuffler le «Fighting spirit», aux Lions. Cet esprit de combativité, qui est le fait de croire, de se battre jusqu’au bout ou de gagner des matchs sans forcément être les meilleurs.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne