Santé



EN CE MOMENT


Cameroun : 500 millions de F pour un Centre d’hémodialyse de l’Hôpital Régional de Ngaoundéré

La mise en service effective a été présidé le 27 décembre 2022 par le Dr Manaouda Malachie, ministre de la…

La mise en service effective a été présidé le 27 décembre 2022 par le Dr Manaouda Malachie, ministre de la santé.

L’hôpital régional de Ngaoundéré a son centre d’hémodialyse. Le service a été réceptionné hier 27 décembre 2022 par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique.

Evalué à environ 500 millions de F, c’est une belle bouée de sauvetage pour les patients souffrant d’insuffisances rénales, a été entièrement financée par le Budget d’Investissement Public.

Le centre d’hémodialyse ainsi ouvert au public à l’hôpital régional de Ngaoundéré est constitué de matériels flambants neufs composés notamment de « 10 postes de soins et d’une salle de traitement d’eau ultramoderne avec un système d’osmose à double étage », comme l’indique le ministre Manaouda Malachie. Il s’agit plus précisément de trois salles de dialyse dont deux équipées de quatre postes et d’une troisième équipée de deux postes.

Annoncé en 2007, c’est en 2021, soit huit ans après d’interminables travaux à la traîne et des prorogations à répétition, que le Ministre Manaouda Malachie décide de donner une nouvelle dynamique au projet en résiliant l’ancien contrat pour faire confiance à une nouvelle entreprise de construction.

Selon le ministère de la santé, la pénurie de kits de dialyse a longtemps représenté un maillon faible pour le système de santé camerounais. Selon des chiffres officiels, l’Etat du Cameroun dépense en moyenne quatre milliards de Fcfa par an pour la prise en charge des malades souffrants d’insuffisances rénales.

Un projet de fabrication de kits et équipements dédiés est d’ailleurs en cours de maturation au Cameroun, pour soulager encore plus le budget de l’Etat.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne