SportFootball




Cameroun-Ajara Njoya «nous avons un défi à relever»

L’attaquante des Lionnes, «Femme du match» face à la Tunisie, a affirmé en conférence de presse que son équipe est…

L’attaquante des Lionnes, «Femme du match» face à la Tunisie, a affirmé en conférence de presse que son équipe est prête pour les quarts.

Vous avez terminé « femme du match » qu’est-ce que cela vous fait?

Je suis très contente. Les débuts n’étaient pas faciles parce que nous avons débuté par des matches nuls contre la Zambie et le Togo. Mais les débuts de compétition sont parfois difficiles on avait souhaité être premier de notre poule, mais  maintenant peu importe l’adversaire qu’on aura on va jouer les quarts de finale de fond.

On a vu vos coéquipières vous rejoindre pour le titre de meilleure joueuse, vous avez toutes explosées de joie, c’est une belle victoire pour montrer à vos supporters que vous êtes bien présentes…

Oui nous sommes une équipe et nous avons un défi  à relever ; voilà pourquoi à la fin du match, elles m’ont rejoint quand je prenais mon trophée de «Femme du match ». Nous avons promis beaucoup de choses au peuple camerounais qui nous supporte depuis le début jusqu’à aujourd’hui. On sait qu’à un moment ils désespéraient parce qu’on a fait deux matches nuls. Aujourd’hui, je sais qu’on les a rendus fiers et on va continuer de le faire.

Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot, n’est pas venu assister à ce match mais il a été représenté par un fédéral qu’est-ce qu’il vous a dit avant le début du match?

Après les deux matches nuls ils n’ont pas cessé de nous encourager. Vous savez les femmes ont un moral très petit et nous avons eu le message du président Samuel Eto’o qui attendait uniquement la victoire. On n’avait pas le choix que de gagner aujourd’hui et on l’a fait.

Vous faites partie de ces stars attendues dans cette CAN. Est-ce que ce titre vous a libérée?

Libérer, c’est trop dire. Peu importe qui marque, je suis là au service de l’équipe nationale. J’ai fait une passe décisive et j’ai aidé ma coéquipière à marquer et j’en suis heureuse, c’était une grande joie. Je sais que je suis attendue à chaque fois que j’ai le ballon, il y a  deux à trois personnes qui viennent sur moi. Je pense que mes coéquipières vont profiter de cela pour marquer plus de buts. C’est juste un bonus pour moi le plus important c’est la victoire de l’équipe.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne