Cameroun-contrebande : la Douane saisit 10 000 litres de carburant dans l’Adamaoua

Ce produit de contrebande en provenance du Nigéria a été saisit le 06 juin 2022 au poste de contrôle des…

Ce produit de contrebande en provenance du Nigéria a été saisit le 06 juin 2022 au poste de contrôle des douanes de Selou Semba, dans le département de la Vina (Ngaoundéré).

Cette prise est la énième réalisée par les éléments de la zone 3 de l’opération Halte au commerce illicite (Halcomi), qui couvre les régions de l’Adamaoua, de l’Extrême-Nord et du Nord avec pour base la ville de Garoua.

Il y a quelques jours déjà, les douaniers de cette zone ont saisi 45 tubes d’aluminium utilisés comme des intrants dans la fabrication des engins explosifs improvisés dans les environs de Banyo, région du Nord.

En effet, le 06 juin, les douaniers de Selou Semba ont découvert des bidons de carburant de contrebande dissimulés sous une remorque qui transportait des filets d’oignons.

Ces douaniers parlent de près de 10 000 litres de carburant saisis. Mais aussi des téléphones portables et des plaquettes de Tramol, un comprimé utilisé comme stupéfiant. Les contrebandiers en provenance du Nigeria voisin tentaient d’entrer dans la ville de Ngaoundéré avec leur cargaison.

Notons que, ces produits jugés bon marché exercent une farouche concurrence aux produits des hydrocarbures homologués. Alors que le prix du Gasoil à la pompe est pratiqué à 575 FCFA le litre, d’après la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), le même produit s’offre à 500 FCFA en contrebande. Quant au Super, il se livre à 630 FCFA à la pompe, et 550 FCFA dans le marché noir.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne