Politique




Cameroun : le Cpp exclut un de ses membres

Jean Roger Gérard Ndebi, désormais ex-vice-président de la formation politique, est accusé, entre autres, de propos "mensongers et calomnieux ".…

Jean Roger Gérard Ndebi, désormais ex-vice-président de la formation politique, est accusé, entre autres, de propos « mensongers et calomnieux « .

Le Cameroon people’s party (Cpp) vient d’exclure son vice-président. Jean Roger Gérard Ndebi ne fait plus partie de la formation politique ni en tant que cadre, ni même en tant que militant de base. La décision découle du Conseil national du Cpp tenu le dimanche 04 juin 2017 à Douala.

Il est reproché à Jean Roger Gérard Ndébi sa « non-participation aux activités et réunions du parti depuis plus de deux ans ». Par ailleurs, l’homme politique ne paie pas ses cotisations statutaires depuis le dernier congrès du parti en décembre 2014, affirme le communiqué du Cpp parvenu à la rédaction de Journal du Cameroun.

La formation politique présidée par Kah Walla exclue surtout Jean Roger Gérard Ndébi pour « non-respect des décisions des organes dirigeants du parti sur la non-participation au défilé du 20 mai 2017 ; appel public au non-respect des décisions du parti sur la non-participation au défilé du 20 mai 2017 ; propos mensongers et calomnieux sur le parti dans les médias ; manœuvres pour faire démissionner des membres du parti ».

En effet, à quelques jours de la célébration de la fête de l’Unité du Cameroun, certains partis politiques dont le Cpp avaient décidé de ne pas participer aux traditionnelles manifestations. Jean Roger Gérard Ndebi, alors vice-président du Cpp, avait pris une position contraire et appelé les militants de la formation politique à célébrer.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne