Société




Cameroun-crise anglophone : enlèvement de cinq prêtres, une religieuse et deux fidèles

La déclaration est de monseigneur Andrew Nkea, archevêque métropolitain de Bamenda et président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun.…

Huit chrétiens catholiques enlevés dans le Sud-Ouest

La déclaration est de monseigneur Andrew Nkea, archevêque métropolitain de Bamenda et président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun.

 

Huit chrétiens sont entre les mains les ravisseurs depuis quelques jours dans la région du Sud-Ouest. Il s’agit de cinq prêtres, une religieuse et deux laïcs, tous de la paroisse saint Mery de Nchang, située dans l’arrondissement de Mamfé, département de la Manyu. L’enlèvement a été perpétré le  vendredi 16 septembre 2022. L’église catholique romaine a fait l’annonce dimanche 18 septembre 2022.

Selon la Conférence épiscopale nationale, « l’église saint Mery de Nchang a été incendiée par des inconnus et cinq prêtres, une religieuse et deux fidèles ont été kidnappés ». Dans cette déclaration signée de Mgr Andrew Nkea, aucun détail n’apparait concernant les circonstances encore moins les ravisseurs. L’église précise tout de même que c’est la première fois qu’un enlèvement d’une telle gravité survient en son sein dans le cadre de la crise anglophone qui a déclenché en 2016. Aussi, elle indique que les ravisseurs n’ont donné aucune raison justifiant leur acte.

Cependant, depuis l’enlisement de la crise sécuritaire, les établissements scolaires, les autorités administratives ainsi que les églises sont visés par les combattants séparatistes. Ceux-ci ont  intimé l’ordre de fermer les établissements scolaires dans les deux régions depuis au moins cinq ans. Ils ont procédé à l’enlèvement des élèves, enseignants, personnel des services administratifs de l’Etat, quand ils n’ont pas assassiné ces derniers. Pour le cas des enlèvements, ils demandent la rançon en contrepartie de la libération des otages.

Pour l’église catholique, cet enlèvement est la première d’une telle envergure survenu en son sein. Le 29 août 2021, Mgr Julius Agbortoko vicaire général du diocèse de Mamfé est enlevé par des hommes armés. Le 05 novembre 2020, les séparatiste kidnappent le cardinal Christian Tumi de regretté mémoire aux alentours de 18h. La scène se déroule à Baba sur la route reliant Bamenda à Koumbo dans la région du Nord-Ouest. Ils lui rendent la liberté le vendredi 6 novembre de la même année.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne