Politique




Cameroun : des populations demandent à Paul Biya d’honorer un journaliste à titre posthume

Des ressortissants de Mintom, département de Dja et Lobo, région du Sud saisissent le président de la République par correspondance.…

Les populations de Mintom écrivent à Paul Biya

Des ressortissants de Mintom, département de Dja et Lobo, région du Sud saisissent le président de la République par correspondance. Ils sollicitent une distinction à titre posthume en faveur du journaliste Nestor Nga Etoga.

« LES POPULATIONS DE MINTOM
Département du Dja et Lobo
Région du Sud
Cameroun
A
Son Excellence Monsieur le Président de la République

Objet : Doléance pour la décoration à titre posthume du journaliste Nestor NGA ETOGA
Excellence Monsieur le Président,
C’est un grand honneur de solliciter auprès de votre haute bienveillance une doléance pour la décoration à titre posthume du journaliste Nestor NGA ETOGA lors de ses obsèques prévues du 11 au 12 novembre 2022.
Nestor NGA ETOGA était entre autres vice-président du « syndicat des journalistes et auxiliaires du Cameroun ». fondateur de « l’agence digitale d’informations africaines », directeur de publication du journal « le Renard », correspondant du journal français »le Point » et entrepreneur agricole.
Ce brillant journaliste s’était présenté à Mintom plusieurs fois entre l’année 2004 et l’année 2022 lors de ses enquêtes sur l’affaire d’abus et de spoliation inacceptable du patrimoine forestier du Cameroun par la société d’exploitation forestière FIPCAM. À chaque fois qu’il revenait à Mintom, il procédait à la remise des dons en médicaments et moustiquaires aux pygmées.
Lors de son dernier passage à Mintom, il révélait, qu’il faisait l’objet de filatures et de beaucoup de menaces de mort par des appels téléphoniques anonymes au sujet de ladite affaire. Il était inquiet pour ses enfants et il avait peur d’être assassiné à cause des multiples preuves qu’il possédait. Finalement, la dépression et l’anxiété longuement supportées ont occasionné sa mort le 24 septembre dernier.
Sa mort est une grande perte pour toute la communauté de Mintom car il était le porte-voix de nos difficultés quotidiennes, bien que n’étant pas natif de notre localité.
Sa majesté ELOUNDOU ANDEGUE Marie-Robert, point focal officiel des obsèques, joignable aux numéros de téléphone :696 699 174 / 691 743 520, est chargé de se mettre à votre entière disposition pour la suite positive que vous voudriez bien donner à notre doléance.
En vous remerciant pour votre bonne compréhension, veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre considération distinguée.
MVONDO Jérémy Paul,
AZANG Marc,
NLOKENG Gustave Eiffel,
EBOUMEKOKOT Lucienne,
ALIMA ALIMA Timothée

Suivez l'information en direct sur notre chaîne