SociétéSociété




Cameroun : deux trafiquants d’écailles de pangolin mis aux arrêts

Un Nigérian et un Camerounais ont été arrêtés à la gare routière de Tongolo. Ils avaient en leur possession 66kg…

Deux trafiquants d’écailles de pangolin arrêtés

Un Nigérian et un Camerounais ont été arrêtés à la gare routière de Tongolo. Ils avaient en leur possession 66kg d’écailles de pangolin.

C’est après avoir parcouru 70 km avec le butin qu’ils sont interpellés. Les deux présumés trafiquants sont partis de Ntui dans le département du Mbam et Kim région du Centre. Ils ont emprunté un véhicule de transport en commun pour rallier Yaoundé la capitale où ils allaient écouler la « marchandise ». Pour réussir à emprunter le moyen de transport sans attirer l’attention, ils ont dissimulé les écailles de pangolin dans deux sacs de riz.

Leur interpellation est l’œuvre des agents de la délégation régionale des Forêts et de la Faune du Centre en collaboration avec la division de la Police judiciaire. Selon les informations recueillies, les deux suspects appartiennent à un réseau de trafic d’animaux sauvages opérant dans la région du Centre. Ils ont pu collecter et acheter ces écailles auprès des villageois du département du Mbam et Kim. Après l’achat, les deux présumés trafiquants ont stocké le butin au domicile de l’un d’eux.

Le pangolin est un mammifère solitaire qui vit dans les creux d’arbres et les terriers. Il se nourrit essentiellement des fourmis et des termites. Il est prisé pour ses écailles, sa peau, ses griffes. Pour pérenniser l’espèce en danger, le législateur camerounais a inscrit le pangolin dans la liste des animaux strictement protégés. Les contrevenants s’exposent ainsi à des sanctions.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne