SportFootball



EN CE MOMENT


Cameroun : en simulant une blessure, Zambo Anguissa s’est-il auto exclu des Lions ?

Les images du milieu camerounais de 26 ans en train de s'entraîner ce mercredi 30 mars avec son club de…

Les images du milieu camerounais de 26 ans en train de s’entraîner ce mercredi 30 mars avec son club de Naples, après la trêve internationale, ont laissé plus d’un observateur perplexe.

Zambo Anguissa s’est-il mis en danger? Convoqué chez les Lions pour disputer la double confrontation face aux Fennecs, le milieu de terrain de Naples a déclaré être blessé après avoir disputé l’intégralité du match face à l’Udinese. Ce n’est évidemment pas une découverte: les joueurs de football sont des pros de la simulation, y compris pour des blessures. Mais le cas Zambo Anguissa, devenu un cadre en sélection nationale, laisse interrogateur.

Retenu par Rigobert Song, le sélectionneur manager de l’équipe du Cameroun, pour disputer les matchs de barrages de la Coupe du monde face à l’Algérie (0-1 ;2-1), le milieu relayeur a décliné la convocation prétextant être blessé. Ceci deux jours après avoir fait un match plein face à l’Udinese, lors de la 30ème journée de Serie A, le samedi 19 mars. Très en jambe ce jour-là, il a contribué à la victoire des siens, 2-1.

Dimanche 3 avril, son club sera en déplacement à Bergame, où l’attend l’Atalanta. Au vu de la forme physique qu’affiche Zambo Anguissa ces derniers temps en club, il sera certainement titulaire. Où et quand, l’ancien marseillais s’est-il blessé au point de louper les barrages décisifs du Cameroun, qualificatifs pour le Mondial qatari ? Il est seul à pouvoir y répondre.

Zambo Anquissa à l’entraînement de Naples ce 30 mars

Sur ce sujet, le règlement du statut des joueurs de la Fifa est assez explicite : «Un joueur ne pouvant satisfaire à une convocation de l’association qu’il est autorisé à représenter, en raison d’une blessure ou d’une maladie doit, à la demande de cette association, se soumettre à un examen médical auprès d’un médecin que celle-ci aura choisi. Si le joueur le souhaite, l’examen médical peut avoir lieu sur le territoire de l’association auprès de laquelle il est enregistré. »

Zambo Anguissa n’a pas effectué de déplacement pour faire constater sa «blessure». Pendant son absence en sélection, où peu apprécié par les observateurs avertis des Lions, à cause de son style de jeu qui manque de profondeur, Gaël Ondoua et surtout Martin Hongla se sont révélés comme des alternatives crédibles au poste de milieu relayeur. Comme en 2017, quand les Lions ont remporté la Can au Gabon sans lui, Zambo Anguissa ayant choisi de se consacrer à son club, son absence face à l’Algérie ne s’est pas fait ressentir.

Les raisons profondes du choix de Zambo Anguissa de ne pas participer à la double confrontation face à l’Algérie sont à chercher ailleurs. Mal conseillé par son entourage, il était en première ligne dans la tanière pour démontrer au staff technique des Lions que Choupo-Moting est peu patriote. Une cabale qui avait conduit à la perte du brassard de l’attaquant du Bayern Munich, au profit de Vincent Aboubakar, qui appartient à la même écurie d’agent de joueur que Zambo Anquissa.

Pas étonnant donc de le voir refuser de serrer la main de Choupo-Moting au soir de l’élimination du Cameroun en demi-finale de la Can face à l’Egypte. La vidéo illustrant cette scène est devenue virale sur la toile. Homme de base du système d’Antonio Conceiçao, il a perdu une double bataille inutile qu’il s’est lui-même créé. Pourra-t-il de nouveau regarder Choupo-Moting dans les yeux ?

Le staff technique des Lions qui s’est senti trahi pourra-t-il de nouveau lui faire confiance ? Une seule certitude : en snobant les Lions, à un moment crucial, Zambo Anguissa, trahi par son égo, s’est tiré une balle au pied. Il le sait trop bien, sauf à être naïf. En pleine Can 2019, en Egypte, une brouille avec un membre très influent de la délégation camerounaise, l’avait écarté du onze entrant, lors du quart de finale, face au Nigéria.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne