SociétéSociété



EN CE MOMENT


Cameroun-Extrême-Nord : dix morts, 16 500 cases détruites par les eaux (officiel)

Les autorités administratives du département du Mayo Danay ont présenté lundi 7 novembre, le bilan chiffré des récentes inondations dans…

Les autorités administratives du département du Mayo Danay ont présenté lundi 7 novembre, le bilan chiffré des récentes inondations dans leur circonscription.

Des pluies torrentielles se sont  abattues sur la région de l’Extrême-Nord  depuis le mois d’août dernier. Le bilan est lourd dans le département du Mayo Danay. Selon le préfet du département Lazard Ndongo Ndongo, 10 personnes ont perdu la vie par noyade. 20 600 ménages ont été touchés, soit 47 500 personnes lourdement impactées.

Les inondations ont aussi détruit environ 16 500 cases dans sept des 11 arrondissements de la circonscription, en l’occurrence Yagoua, Maga, Kai-Kai, Gueme, Gobo, Wina, Guere. 2 000 hectares de cultures sont aussi partis dans l’eau. A cela s’ajoutent les impacts sur les infrastructures routières et scolaires. Plusieurs écoles ont été inondées dont huit restent encore difficiles d’accès. Le matériel didactique de ces établissements  a été  aussi détruit, les milliers d’élèves et enseignants sont au quartier.

Mardi 25 octobre dernier, le Conseil norvégien pour les réfugiés a présenté les effets de ces inondations dans la région de l’Extrême-Nord. Entre autres dégâts, l’organisation a signalé le déplacement de 40 000 personnes suite à la destruction de leurs habitations et de leurs biens. La montée et la pression des eaux s’expliquent par le fait qu’après les fortes pluies, les fleuves Logone et Chari sont  sortis de leur lit envahissant les zones  rurales et les villes environnantes.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne