Société




Cameroun : la CNPS exige la sécurité sociale des domestiques

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) promet d’organiser des contrôles pour s’assurer de l’immatriculation et du paiement des cotisations…

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) promet d’organiser des contrôles pour s’assurer de l’immatriculation et du paiement des cotisations sociales des personnels domestiques.

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) entend rétablir les domestiques dans leurs droits. Elle promet ainsi d’organiser des contrôles pour s’assurer de l’immatriculation et du paiement des cotisations sociales des personnels domestiques.

C’est du moins la teneur d’un communiqué de l’organisme dans lequel le Directeur général rappelle au public que « Toute personne employant une main-d’œuvre domestique à domicile ou en tout lieu privé, est tenue de la déclarer et l’immatriculer à la CNPS, assorti du paiement des cotisations sociales y afférentes ».

Tout en précisant qu’il s’agit là d’une obligation légale, sociale et morale à l’égard de ces modestes personnes à leur service. La finalité étant de sauvegarder leurs droits, notamment pour le bénéfice des prestations sociales servies par la CNPS, à savoir entre autres : les allocations familiales ; la prise en charge des maladies professionnelles et accidents du travail ; les pensions de retraite.

Signalons que cette immatriculation que la CNPS conseille de faire jusqu’en fin septembre 2022 peut se faire, soit auprès de tout centre de prévoyance sociale, soit directement en ligne sur le site web de la CNPS.

 

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne