Eco et BusinessTech




Cameroun : la société « Inq » lance ses activités ce 8 septembre à Yaoundé

La cérémonie marquant la circonstance a drainé les administrations publiques, entreprises privées et les responsables de « Inq » à l’hôtel Hilton…

Inq Cameroon lancce ses activités-Journal du Cameroun

La cérémonie marquant la circonstance a drainé les administrations publiques, entreprises privées et les responsables de « Inq » à l’hôtel Hilton de la capitale ce jeudi.

 

L’environnement électronique camerounais s’enrichit d’un nouvel investisseur. Après des négociations et autres démarches ayant duré quelques années, Inq obtient sa licence et s’installe au Cameroun. La société lance ses activités dans le domaine de l’informatique périphérique.

C’est une société de convergence partners qui fournit des services périphériques innovants pour les entreprises et les administrations. Son implantation au Cameroun « vise à digitaliser le pays et étendre cette œuvre-là dans la sous-région Afrique centrale », a expliqué Aurelien Bakehe, directeur général d’Inq Cameroon.

Pour ce faire, Inq propose des solutions et services innovants en matière d’IP et de business-rending. Il s’agit par exemple du Edge AI et IoT, Fabric, Elastic Edge ou encore Edge Orchestration. Ces solutions permettent plus simplement  d’opérer entre autres, des analyses vidéo à travers les caméras dotées d’intelligence artificielle.

Cette analyse peut prendre la forme de la détection des masses dans les lieux publics ou de la reconnaissance faciale au niveau des frontières. La numérisation des documents est une autre solution de la société pouvant aider à sauver les documents officiels de la destruction inopinée. Les responsables de la société ont saisi l’occasion pour présenter ces services avec des démonstrations à l’appui.

Au terme de la présentation de ces différentes solutions, le gouvernement camerounais voit en Inq, une opportunité pour le pays. « Inq est la bienvenue. Vous avez suivi à travers la présentation. Les diverses solutions qu’ils nous offrent sont très bénéfiques pour le marché camerounais et pour le public camerounais », a déclaré Serge Emmanuel Pokossy Belle, Secrétaire général du ministère des Postes et Télécommunications.

Le représentant du ministre a par ailleurs donné l’assurance quant à la protection de ce nouvel investisseur. « Nous  avons une règlementation assez souple et à travers cette réglementation nous protégeons tous les investisseurs qui entrent dans le domaine de la communication électronique », a-t-il rassuré.

La société Inq relie plus de 1200 entreprises du continent africain dans neuf pays. Le fournisseur de solutions Edge au plan mondial poursuit son investissement et l’extension de son champ d’action.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne