Economie



EN CE MOMENT


Cameroun : la viande de bœuf chère et rare au deuxième trimestre 2022 (prévisions)

Les prix de la viande subissent des fluctuations sur le marché, et vont en ce moment jusqu’à 3000F le kilogramme…

Les prix de la viande subissent des fluctuations sur le marché, et vont en ce moment jusqu’à 3000F le kilogramme de viande sans os, contre 2500F celui avec os.

Le kilogramme de viande avec os se vend actuellement à 3000F dans plusieurs marchés de Yaoundé, contre 2500F le kilogramme de viande avec os. Des prix largement au-dessus des prix homologués par le ministère du Commerce, à savoir 2300F pour le kilogramme de viande avec os, et 2800F pour le kilogramme de viande sans os.

Au Cameroun, la demande de la viande bovine devrait augmenter au cours du 2e trimestre 2022, selon la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) dans son test prévisionnel de conjoncture. Cette progression de la demande pourrait cependant survenir dans un contexte de baisse de la production.

« La détérioration de la qualité des pâturages et le tarissement des points d’abreuvement, qui seront engendrés par la sécheresse dans les régions septentrionales, devraient plomber la production des bovins au deuxième trimestre 2022. Par ailleurs, l’insécurité ambiante dans le Grand Nord devrait également contribuer à assombrir les perspectives à court terme de l’élevage », annonce la banque centrale dans son test prévisionnel de conjoncture.

« La Sodepa (Société de développement et d’exploitation des productions animales) devrait poursuivre ses activités d’approvisionnement en viande, avec l’usage des stocks de sécurité disponibles dans ses boucheries et entrepôts », projette la Beac.

Pour rappel, dans le cadre du Plan d’urgence triennal (Planut) implémenté par le gouvernement camerounais à partir de l’année 2015, la Sodepa, bras séculier de l’État du Cameroun dans la production animale, a bénéficié de la construction d’entrepôts frigorifiques d’une capacité totale de 11 800 m3 dans les villes de Yaoundé (6000 m3), Ngaoundéré (1400 m3), Ebolowa (1400 m3) et Kribi (3 000 m3). Ces équipements ultramodernes permettent officiellement et de façon simultanée de conserver jusqu’à 20 000 carcasses de 200 kg.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne