Economie




Cameroun : le Feicom octroie 13,5 milliards de F à 45 communes

C’était au cours des 43ème et 44ème sessions du Comité des Concours Financiers du Feicom en faveur des Communes (CCFF-C)…

C’était au cours des 43ème et 44ème sessions du Comité des Concours Financiers du Feicom en faveur des Communes (CCFF-C) que le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) a validé le financement de ces nouveaux projets.

Pour ces deux sessions, au total 45 Communes et 01 Communauté Urbaine ont obtenu des accords de financements le 26 avril 2022, pour un montant global de 13 512 627 749 FCFA, en vue de la réalisation de 60 projets.

Après avoir « examiné ces demandes dans leur pertinence ainsi que la faisabilité des projets qui y sont adossés (le Feicom) a accordé 60 financements d’un montant de 13,5 milliards FCFA dans le principe d’un développement équilibré et harmonieux, les communes de toutes les régions étant représentées », informe Philippe Camille Akoa, directeur général du Feicom.

Voici les communes beneficiaires : Abong-Mbang, Alou, Ambam, Bafia, Bafoussam 1er, Bagangté, Bamenda 3e, Bandjoun, Bangou, Biwing-Bulu, Blangoua, Bot-Makak, Dembo, Douala 5e, Doumaintang, Ebolowa 2ème, Edéa 1er, Endom, Evodoula, Fotokol, Galim.

Aussi, Goulfey, Gueme, Guider, Kaele, Kentzou, Loba, Martap, Matomb. Mengang, Meyomessi, Mouanko, Mvengue, Ndobian, Ngaoundéré 3ème. Nitoukou, Nkambe, Penka-Michel, Pouma, Roua, Sangrnelima, Tchatibali, Waza, Yingui, Yokadouma et la Communauté urbaine de Bertoua.

Quatre guichets sont ainsi mis à disposition pour ces financements : le guichet d’appui au fonctionnement, le guichet des projets de développement économique, le guichet des projets de développement social et le guichet des projets de développement urbain.

Les secteurs qui seront développés à travers ces projets vont des infrastructures à la gouvernance, en passant par l’éducation, l’industrie de service, la santé, l’eau et l’assainissement ou encore le social.

Le CCFF-C qui a pour mission d’examiner les demandes de concours financiers, présentés par les Communes ou leurs groupements, d’un montant supérieur à 30 000 000 FCFA, veille à la répartition harmonieuse des interventions et leur cohérence avec les stratégies nationales.

 

 

 

 

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne