Economie




Cameroun : le Port de Douala-Bonabéri génère 1 365 milliards de F en moyenne par an (étude)

  D’après le rapport final de l’Etude de l’impact du port de Douala-Bonabéri sur l’économie locale et national sur la…

 

D’après le rapport final de l’Etude de l’impact du port de Douala-Bonabéri sur l’économie locale et national sur la période 2016-2020, cet apport des acteurs de cet espace portuaire à l’économie nationale est dominé par la contribution des acteurs indirects.

 

Dans le cadre de la Convention d’assistante technique entre le Port Autonome de Douala (PAD) et l’Institut National de la Statistique (INS), une étude de l’impact du Port de Douala-Bonabéri sur l’économie locale et nationale a été menée.

Cette étude visait à déterminer la contribution du Port de Douala-Bonabéri à la création des richesses dans l’économie locale (ville de Douala) et nationale au cours de la période 2016-2020.

Les acteurs de la place portuaire de Douala-Bonabéri génèrent une valeur ajoutée brute (VAB) évaluée à 1365 milliards de FCFA en moyenne par an sur la période 2016-2020.  Soit une valeur ajoutée brute qui est passée de 1212,6 milliards F en 2016 à 1545,3 milliards F en 2019. Elle est principalement impulsée par les acteurs indirects qui réalisent en moyenne 78% du total par an. Malgré la baisse observée en 2020 due aux effets de la Covid-19, elle a atteint 1316,4 milliards de F CFA.

Concernant l’emploi et les salaires, le Port de Douala-Bonabéri génère directement et indirectement la création de 166 795 emplois pour une masse salariale évaluée à 495,2 milliards de FCFA sur l’année de référence 2019.

Dans les emplois directs, l’on dénombre 15 184 emplois, dont 9 708 emplois pour les acteurs directs, 5 993 emplois pour les acteurs directs élargis, 1 674 emplois générés par les effets induits et 457 emplois créés par les unités de production informelle installées aux environs de la plateforme portuaire. Les emplois indirects se chiffrent à 148 963 unités.

Les salaires directs se chiffrent à 65,4 milliards de FCFA dont 45,5 milliards pour les acteurs directs, 18,9 milliards pour les acteurs directs élargis, environ 0,8 milliard pour les effets induits et 0,1 milliard versé par les unités de production informelles. Les salaires indirects sont évalués à 429,8 milliards de FCFA et représentent 86,8% du total des salaires générés par la place portuaire.

Ce rapport est réalisé dans le cadre de la Convention d’assistante technique entre le Port Autonome de Douala (PAD) et l’Institut National de la Statistique (INS). Publié en mars 2022, il a pour but de déterminer la contribution du Port de Douala-Bonabéri à la création des richesses dans l’économie locale et nationale au cours de la période 2016-2020.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne