PolitiquePartis politiques




Cameroun : Maurice Kamto annonce la participation du MRC à toutes les élections

C’est l’une des déclarations du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun lors du meeting présidé à Douala Japoma…

Maurice Kamto tient un meeting à Douala-Japoma

C’est l’une des déclarations du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun lors du meeting présidé à Douala Japoma le 10 décembre 2022.

C’est une foule nombreuse qui a accueilli le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun dans la capitale économique du Cameroun. Fanions aux couleurs nationales ou du parti, arbre de la paix à la main, les cadres, militants et sympathisants du MRC se sont massés à l’esplanade du stade de Japoma à Douala. Samedi 10 décembre 2022, Maurice Kamto s’y est rendu pour procéder à l’installation des nouveaux responsables de la fédération Littoral 1 conduits par Christian Massoma.

A l’occasion de son discours de circonstance, l’avocat international a remobilisé les siens dans le but d’engranger des victoires aux prochaines échéances électorales. Selon lui, « la ville de Douala a vu le MRC sortir des fonds baptismaux. Douala doit rester le lieu où le MRC puise ses forces. Douala doit rester le fief de notre parti. Rien ne doit nous échapper à Douala. Les communes, les députés, la présidentielle, vous devez tout prendre ». Ainsi a instruit les nouveaux responsables et militants de la ville.

En condamnant les agissements de certaines autorités administratives locales, Maurice Kamto assure et appelle ses militants à s’inscrire sur les listes électorales. « Rien, mais absolument rien ne détruira le Mrc ; le MRC est un esprit, un esprit ne meurt pas. Le MRC est une vision, un héritage de nos pères qui ont donné leur vie pour ce pays (…)  le MRC prendra part à tous les scrutins dans  notre pays (…) Nous irons aux élections même sans code électoral. Ils nous diront comment on fait, on va faire et on va les gagner », a promis le leader du MRC suivi d’applaudissements et des cris de la foule.

Cependant, le candidat malheureux à l’élection présidentielle d’octobre 2018 a appelé les siens à persévérer jusqu’au bout. « Evitez le syndrome de la ligne d’arrivée. C’est un marathonien qui court plus vite et s’écroule à un mètre de la ligne d’arrivée », va-t-il prévenir en exhortant d’assainir la fédération du parti que les querelles et autres crises ont commencé à affaiblir.

Ainsi, en installant les responsables du Littoral 1, Maurice  Kamto leur a prescrit efficacité dans  leur mission. Il les a exhortés à savoir rassembler, à être des animateurs ouverts ; qu’ils ouvrent les bras à leurs camarades qui ont été vaincus lors des élections en vue du renouvellement des bureaux.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne