Politique




Cameroun : plus de 35 000 nouveaux électeurs inscrits dans l’Extrême-Nord

Les membres du Conseil électoral d’Elections Cameroon ont présenté ce chiffre mercredi 31 août 2022 à Maroua.   Les inscriptions…

Bilan du premier trimestre des inscriptions sur les listes électorales 2023

Les membres du Conseil électoral d’Elections Cameroon ont présenté ce chiffre mercredi 31 août 2022 à Maroua.

 

Les inscriptions sur les listes électorales pour le compte de l’année 2022 se sont achevées mercredi 31 août 2022 sur l’ensemble du territoire  camerounais. A terme, l’institution chargée de l’organisation matérielle des élections dresse le bilan régional du travail accompli. Au cours de la période allant du 1er janvier au 31 août  2022, les équipes d’Elecam ont enregistré plus de 35 000 nouveaux électeurs dans la région de l’Extrême-Nord.

Les membres du Conseil électoral en mission dans la plus belle des régions ont rendu publique cette performance hier à Maroua. Les agents déployés sur le terrain ont pu parvenir à ce chiffre en dépit des obstacles rencontrés. Ces derniers sont l’insécurité liée aux attaques sporadiques de la secte islamiste Boko Haram, et l’enclavement des zones périphériques. Au terme du travail abattu par leurs collaborateurs, les membres du conseil électoral leur ont exprimé leur reconnaissance au micro de nos confrères de la Crtv.

«  Nos collaborateurs se sont battus pour avoir ces résultats. Nous avons des vrais battants ici à l’Extrême-Nord que je profite pour féliciter. L’Extrême-Nord c’est un vrai grenier de voix pour les élections. Et si nos collaborateurs sont arrivés à ce chiffre, c’est donc dire qu’ils ont  vraiment mouillé le maillot », a déclaré l’un d’eux.

Ces 35 000 électeurs font partie des 7 millions d’électeurs enregistrés à la clôture des opérations d’inscription le 31 août 2022, selon le directeur général des Elections Eric Essousse. Au moment où la période des inscriptions sur les listes électorales s’achève, les membres du Conseil électoral ont appelé à plus de mobilisation pour les prochaines échéances. Ils ont ainsi les partis politiques, la société civile et la presse à sensibiliser davantage les citoyens en âge de voter.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne