Politique




Cameroun : premiers résultats du plan de reconstruction du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

18 mois après le lancement du plan présidentiel pour la reconstruction des régions anglophones en crise, le gouvernement annonce plusieurs…

Premier bilan Plan présidentiel de reconstruction

18 mois après le lancement du plan présidentiel pour la reconstruction des régions anglophones en crise, le gouvernement annonce plusieurs réalisations.

De sources officielles, après un an et six mois de réalisation du Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Pprd-no/so), voici les premiers résultats.

Plus de 800 documents officiels perdus ont été reconstitués ; environ 20 centres et 30 écoles réhabilitées accueillent plus de 7 000 élèves ; plus de 2 400 agriculteurs et pêcheurs ont reçu du matériel de travail ; au  moins 19 systèmes d’adduction d’eau construits pour  alimenter plus de 170 000 personnes ; 120 start-ups ont obtenus des financements et 47 coopératives bénéficient de l’accompagnement.

Ces réalisations sont connues ce 08 juillet 2022 à l’occasion de la tenue de la 4è session du comité de pilotage du Plan présidentiel sous la conduite du ministre directeur  du Cabinet du Premier ministre Balungeli Confiance Ebune.  Ces réalisations s’inscrivent dans le cadre des stratégies visant à relancer  le développement socio-économique dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest.

En effet, la radicalisation de la crise sociopolitique qui a éclaté fin d’année 2016 dans ces deux régions a entraîné d’énormes conséquences. Du fait de la fureur de plusieurs extrémistes, des personnes, structures sociales publiques et privées ont péri dans des attaques. Entre autres infrastructures détruites, des établissements scolaires, des infrastructures de communication, les hôpitaux, etc.

Nécessité d’une stratégie de reconstruction

Premier bilan Plan présidentiel de reconstruction
4è session du comité de pilotage du Plan de reconstruction

 Face à l’ampleur de la situation, le président de la République a initié la mise en place de ce plan. Cette initiative a été entérinée lors du Grand dialogue national tenu du 30 septembre au 04 octobre 2019. Le Plan présidentiel de reconstruction et de développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Pprd-no/so) est placé sous la supervision du Premier ministre, chef du gouvernement et coordonné par le ministre délégué auprès du ministère en charge de l’Economie, Paul Tasong.

Ce Plan vise à exécuter dans ces deux régions, des projets en vue de : la réhabilitation et l’aménagement des infrastructures de base; la revitalisation économique; la promotion de la cohésion sociale. Le 23 novembre 2021, le coordonnateur du plan était  face aux députés de la nation pour présenter cette initiative estimée à 1810 milliards de FCFA.

Paul Tasong a à cette occasion déclaré que le Plan se structure en trois composantes : la reconstruction avec une enveloppe de 136 milliards de FCFA, le développement des infrastructures évalué à 1587 milliards de FCFA, l’appui aux activités socio-économiques et l’adaptation au changement climatique évalué à 87 milliards de FCFA.

Besoins initiaux répertoriés

 Ainsi, plus concrètement, plusieurs besoins ont été identifiés au terme d’un séjour de huit jours effectué par Paul Tasong dans les régions anglophones en 2020. Le 03 juillet de la même année à Buea, le coordonnateur de plan a révélé ses premières articulations.

Il s’agit de la construction de 12 000 maisons entre 2020 et 2022, la réinstallation de 116 000 personnes affectées, la reconstruction de 99 villages dans la région du Sud-Ouest, la prise en charge de 170 000 personnes ayant perdu les pièces personnelles dans ces deux régions ; la construction de 44 des 301 structures sanitaires détruites dans le Nord-Ouest et 39 des 271 formations sanitaires détruites dans le Sud-Ouest.

A cela s’ajoutent  le réaménagement de 315 km de route et 26 ponts dans le Sud-Ouest, la réhabilitation de 1000 hectares de ferme et 11 marchés dans le Nord-ouest, le réaménagement d’une centaine de points d’eau dans la même région et de 225 dans le Sud-Ouest ; sans oublier la réhabilitation de 14 ponts et 258 km de route en terre dans le Nord-Ouest.

Ainsi, si des réalisations sont faites, beaucoup reste à faire. Surtout que la mise en œuvre du Plan se déroule alors  que la crise persiste. Les exactions des extrémistes continuent de détruire les infrastructures et freiner la relance économique.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne