Eco et BusinessBTP, Eco et Business




Cameroun-route Ebolowa-Akom 2-Kribi : le démarrage des travaux à nouveau renvoyé

Le Directeur général des Travaux d’Infrastructures a conduit les 20 et 21 octobre 2022 dans la région du Sud, une…

Le Directeur général des Travaux d’Infrastructures a conduit les 20 et 21 octobre 2022 dans la région du Sud, une mission, à l’effet d’apprécier et de valider les travaux de maintien de la circulation réalisés par l’entreprise ICM sur la route Ebolowa-Akom 2 – Kribi.

Les travaux de construction de l’axe routier Ebolowa-Akom 2-Kribi dans la région du Sud ne semblent pas pressés.

Le renvoi du démarrage est selon le ministère des Travaux publics dû aux « retards relatifs aux préalable de démarrage des travaux, notamment l’enregistrement du contrat de l’entreprise, la validation du plan de gestion environnementale et sociale du projet » précise le Mintp.

Une mission de ce département ministériel a séjourné sur le site des travaux les 20 et 21 octobre dernier. Le but de la mission était de valider les travaux d’entretien et de maintien de la circulation réalisés par l’entreprise italienne ICM, sur l’axe Ebolowa-Akom 2-Kribi, sur la base d’un guichet unique.

En effet, au regard observé dans les retards relatifs aux préalables au démarrage des travaux, notamment l’enregistrement du contrat de l’entreprise, la validation du plan de gestion environnementale et sociale du projet entre autres, un accent particulier est mis sur le maintien de la circulation.

Selon le Mintp, plusieurs prestations ont été réalisées dans ce sens par l’entreprise ICM, le long des 180 km de l’axe. En présence du Délégué régional des Travaux publics pour la région du Sud, de l’entreprise et des responsables compétents des services centraux du MINTP, la commission commise à cet effet a constaté que des travaux de terrassement ont été exécutés pour rétablir la circulation en plusieurs points, de même que six barrières de pluies ont été installées pour protéger la route pendant la saison des pluies.

Aussi, pour éviter les ruptures de trafic, des travaux ont été effectués sur les ouvrages, notamment la réalisation de sept passages de buses. Toutefois, l’on peut déplorer qu’après l’exécution desdits travaux, de maintien de la circulation et l’amélioration du niveau de service en plusieurs points, l’incivisme des forestiers en ce qui concerne la violation des barrières de pluies vient quasiment réduire  à néant les efforts de l’entreprise.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne