Société




Cameroun-transports : les leaders syndicaux libérés après une semaine de détention

Plusieurs leaders syndicaux du secteur des transports et quelques-uns de leurs adhérents viennent de passer sept jours en garde à…

Plusieurs leaders syndicaux du secteur des transports et quelques-uns de leurs adhérents viennent de passer sept jours en garde à vue à Yaoundé.

Ceux-ci avaient prévu un sit-in devant la primature le lundi 6 juin 2022 pour demander des réponses à leurs revendications. Ils plaident pour plus de contrôles pour lutter contre les transporteurs clandestins qui leur font concurrence. Ils sont sortis ce mardi de leurs cellules. Ils représentent les conducteurs de taxis, de cars interurbains et les chauffeurs routiers.

« Je pense que si le ministre des Transports avait lancé un contrôle des transports routiers clandestins, ne serait-ce que deux fois par semaine, on ne serait pas allés au sit-in parce que tout ce que nous voulons, c’est que ces transporteurs clandestins libèrent la profession »

« Aujourd’hui même les professionnels de cette activité, ils vivent comment? La vie devient de plus en plus chère. Nous avons respecté les correspondances. Le gouvernement, l’administration étaient informés minute par minute des activités que nous devions faire, rien n’était caché », Thomas Ondoua président du Syndicat national des conducteurs des transports urbains, interurbains et routiers du Cameroun à RFI.

En rappel, quatre leaders des organisations syndicales du secteur du transport routier ont été arrêtés dans la matinée du lundi 6 juin en marge d’un sit-in organisé par ces derniers pour contester l’augmentation des prix de visite technique ;  et d’autres revendications. Ils ont été placés en garde à vue dans plusieurs commissariats de la capitale politique du pays, dont le commissariat 5eme de l’arrondissement de Yaoundé III

Le gouvernement camerounais avait décidé de l’augmentation des prix des prestations. A titre d’exemple, le prix du contrôle des véhicules de tourisme passe, désormais, de 9540 Fcfa à 17900 Fcfa toutes charges comprises.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne