SociétéFaits divers



EN CE MOMENT


Cameroun : une femme propose son enfant contre 4 millions de F

Virginie P., 27 ans, a voulu vendre son garçon de 4 ans ce dimanche 12 juin à un trio aux…

Virginie P., 27 ans, a voulu vendre son garçon de 4 ans ce dimanche 12 juin à un trio aux intentions inconnues.

La scène se déroule au quartier Bébanda (Double balle) à Douala. Les faits sont rapportés par Cameroon tribune. Emmanuel N., 38 ans, machiniste, habitant Deido, est passé près de perdre son fils de 4 ans, le petit Edddy, fruit de son union avec Virginie P, 27 ans, vendeuse de pain haricot, vivant en famille à Bébanda «Double Balle».

De fait, la jeune femme avait visiblement résolu de vendre l’enfant à des individus-non encore identifiés. De sources policières, la transaction s’est finalisée ce dimanche 12 juin dans une vente-à-emporter à «Double Balle», où Virginie P. prenait un verre en compagnie de trois inconnus.

En tout cas, des inconnus pour Edouard T., collègue d’Emmanuel, présent dans le même bar, et dont la présence de Virginie en ces lieux, en pareille compagnie, a attiré l’attention. Il va donc discrètement suivre les échanges.

Il en ressort que Virginie est en train de vouloir vendre le fruit de ses entrailles, «4 millions de F», demande –t-elle. Deux de ses trois vis-à-vis quittent momentanément la table et vont se concerter quelques pas plus loin. Ils reviennent et formulent une offre «Deux millions cinq cent mille».

Virginie refuse. Son dernier prix ? «Trois millions cinq». Edouard, qui a compris ce qui se trame, n’attend pas de savoir si les «acheteurs» continueront à marchander. Il sort en douce du bar et va appeler Emmanuel N.

Informé, ce dernier n’en croit pas ses oreilles. Et bien que son collègue lui ait indiqué le lieu où la négociation se déroule, notre machiniste fonce d’abord à la maison familiale où Eddy vit avec sa mère et d’autres parents. Là-bas, il révèle ce que son collègue lui a appris, puis, d’un air décidé, prend son fils et s’en va. Après avoir «sécurisé» l’enfant à Deido, il saisit la police.

Mais Virginie et ses «partenaires» ne sont plus là quand les éléments arrivent au bar. De source proche de l’enquête, la jeune femme a été alertée par les siens après le passage chez elle du père de son enfant. Aux dernières nouvelles, elle n’est toujours pas revenue à la maison. Quant à Emmanuel, il se réjouit encore que … Dieu était avec lui.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne