SociétéEducation




Cameroun-Université de Douala : un enseignant sort un pistolet pour menacer le directeur des affaires financières

Dr Charles Ngadjifna a employé son arme à feu pour réclamer l’argent lié aux filières professionnelles. L’affaire aurait tourné au…

Un enseignant menace un directeur financier avec un pistolet automatique

Dr Charles Ngadjifna a employé son arme à feu pour réclamer l’argent lié aux filières professionnelles.

L’affaire aurait tourné au drame si le détenteur de l’arme  à feu avait appuyé sur la gâchette. Mais, Dr Charles Ngadjifna, chef du département de Sociologie à l’université de Douala,  s’est limité à sortir le pistolet  automatique, menaces verbales à l’appui, pour obliger le directeur des affaires financières à lui verser l’argent des filières professionnelles.

Selon les témoignages relayés par notre confère Actu Cameroun, l’enseignant d’université réclame le traitement et l’engagement  du dossier de paiement dû aux enseignants d’une filière professionnelle pour le compte du second semestre. Du coup, l’affaire est en passe de devenir comme un conflit personnel entre l’universitaire et le directeur des affaires financières.

La même source rappelle que Charles Ngadjifna fait l’objet d’un précédent reproche de malversations financières. En 2018, au temps du recteur François Xavier Etoa, le sociologue a fait l’objet de sanction après être reconnu coupable de malversations financières. Il a été interdit d’exercer ses fonctions au sein de l’université pour « comportements portant atteinte à la dignité et à la déontologie universitaire ».

Une sanction prononcée à la suite du dépôt des plaintes contre  l’intéressé.  Les plaintes provenant des étudiants de mater professionnel en gestion des  ressources humaines et de ceux de la filière communication événementielle révélaient que les personnes formées versaient les frais de scolarité 500 000 FCFA par an, entre les mains de l’enseignant. Pourtant un compte bancaire est créé à cet effet.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne