Can 2016 et 2019: 550 milliards de F de devis pour de nouveaux stades

Le Cameroun a présenté à la Chine un état des besoins de cet ordre, pour la construction des aires de…

Le Cameroun a présenté à la Chine un état des besoins de cet ordre, pour la construction des aires de jeu de 60.000 et 50.000 places à Yaoundé et Douala

Le gouvernement camerounais a présenté à la Chine un état de besoins de l’ordre de 550 milliards FCFA pour la réalisation des stades devant abriter les Coupes d’Afrique des nations (Can) 2016 (dames) et 2019 (messieurs).

Le montant de ce devis au taux concessionnel, mentionné dans le quotidien privé Le Jour, édition de ce vendredi 24 juillet 2015, concerne la construction de nouveaux stades de 60.000 et 50.000 places dans les métropoles politique et économique Yaoundé et Douala (150 milliards, respectivement), l’aménagement extérieur de ceux en cours de réalisation à Bafoussam (Ouest) et Limbe (Sud-Ouest) pour 10 milliards FCFA chacun.

Il concerne également la réhabilitation des stades existants à Bafoussam, Douala, Garoua et Yaoundé, pour un total de 158 milliards FCFA, ainsi que la construction de voies d’accès et réseaux divers pour 72 milliards FCFA.

L’enveloppe globale ne couvre pas les investissements en infrastructures de communication, de télécommunications, d’hébergement ou encore sanitaires.

Le Cameroun a déjà réussi à faire reporter d’un mois l’organisation de la Can féminine, qui se déroulera finalement du 19 novembre au 3 décembre 2016 avec, pour raison officielle, la « forte pluviométrie » qui pourrait perturber le déroulement de la compétition.

Des sources introduites font cependant état d’un climat général d’impréparation du fait que le Comité national de préparation des Can 2016 et 2019, créé début octobre 2014 et placé sous la présidence du Premier ministre, en est encore à élaborer « un chronogramme clair et détaillé des actions à mener ».

Le cameroun veut construire des stades à Yaoundé et Douala.
Droits réservés)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne