SociétéSociété, Société




Congés de pâques: Les classes d’examen multiplient les cours de rattrapage

Les cours de rattrapage seraient de nature à permettre aux élèves de bien affronter les examens de fin d'année Depuis…

Les cours de rattrapage seraient de nature à permettre aux élèves de bien affronter les examens de fin d’année

Depuis quelques années au Cameroun, le phénomène des cours de rattrapage pendant les congés prend de l’ampleur. Pour les responsables d’établissements initiateurs de ces cours et les enseignants, il est tout simplement question pour eux de tout faire pour boucler les programmes scolaires. Pourtant, derrière cette initiative se cache une autre idée, celle d’espérer augmenter leur pitance journalière ou mensuelle pour pouvoir joindre les deux bouts. Car ne l’oublions pas, ces cours sont avant tout payants et même parfois obligatoires pour tous les élèves.

Depuis quelques jours, les élèves et les écoliers du triangle national jouissent des congés sanctionnant la fin du 2e trimestre de cette année académique 2009/2010. Une période de deux semaines censée leur permettre de faire le plein d’énergie afin d’aborder dans un meilleur état d’esprit, le troisième et dernier trimestre. Mais seulement, certains élèves, y compris ceux du primaire n’ont pas droit à ce repos parce qu’ils poursuivent des cours normalement au sein de leurs établissements scolaires respectifs. Une situation qui ne rencontre pas l’approbation de certains responsables des ministères en charge de l’éducation au Cameroun.

Pour ces derniers, ce sont ces mêmes enseignants absentéistes en début d’année qui se ravivent à la dernière minute pour essayer de boucler les programmes qu’ils auraient du couvrir pendant les neuf mois que dure l’année scolaire. La preuve en est que dans les écoles où les programmes sont bien suivis, il ne se pose pas ce genre de problème. Mais ce que ces enseignants et directeurs d’écoles ignorent, le fait de bourrer les apprenants ne leur sera pas toujours bénéfique. C’est précisément vouloir nourrir la poule le jour du marché que de penser que les cours de rattrapage pendant les congés seraient de nature à permettre aux élèves de bien affronter les examens de fin d’année. Quoique l’on dise, l’enfant a parfois envie de jouer et de se distraire pendant les congés. Le jeu participe d’ailleurs de son éducation. Autant l’élève a besoin d’un repos pendant une période, autant l’enseignant lui aussi en a besoin pour mieux se ressourcer.

Salle de classe au Cameroun
Journalducameroun.com)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne