Echanges commerciaux entre le Cameroun et ses partenaires à la hausse

Selon le Minepat, les échanges commerciaux entre le Cameroun et ses partenaires ont atteint 1 476,6 milliards de F CFA…

Selon le Minepat, les échanges commerciaux entre le Cameroun et ses partenaires ont atteint 1 476,6 milliards de F CFA au 3e trimestre 2014, une hausse de 5% par rapport au 2ème trimestre

Les échanges commerciaux entre le Cameroun et ses partenaires ont atteint 1 476,6 milliards de F CFA au 3e trimestre 2014, soit une hausse de 5% par rapport au deuxième trimestre de la même année et de 3,5% en glissement annuel, selon le ministère en charge de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire.

Le déficit s’étant réduit de 31,4 milliards de F CFA par rapport au deuxième précédent pour se situer à 339,7 milliards de F CFA, ce qui représente en glissement annuel, une réduction de 41,2 milliards de F CFA.

Ces évolutions résultent d’une hausse des exportations conjuguées à une baisse des importations hors pétrole. En s’établissant à 444,4 milliards de F CFA, le déficit hors pétrole a connu une réduction de 47,5 milliards de F CFA par rapport au trimestre précédent et de 61,3 milliards de F CFA en glissement annuel. En outre, le taux de couverture des importations par les exportations a été de 62,6% au troisième trimestre 2014.

Quant aux exportations, elles ont progressé de 9,8% pour se situer à 568,5 milliards de F CFA au 3e trimestre 2014 et par rapport au trimestre précédent. Le ministère justifie cela par l’évolution aux ventes des cafés qui ont augmenté de plus 107,5%, du cacao brut en fève dont les ventes ont connu une augmentation de 63,3%, des bois et ouvrages en bois qui ont connu une hausse de 17,1%, de l’aluminium brut dont les ventes ont excédées 38,5%.

Il en est de même de la vente des huiles brutes de pétrole qui a connu une hausse de 4%.
Par ailleurs, la conjoncture a été morose pour l’huile de palme dont la vente a baissé de 11,7% en quantité et de 18,9% en valeur, du caoutchouc brut dont la vente a chuté de -26,4% à -44,5%, et aussi du coton brut dont la vente a plongé de -50,1% à -54,6%.

En glissement annuel, les exportations qui ont augmenté de 8,9%, s’explique par les ventes des carburants et lubrifiants. Les principaux produits exportés pendant la période indiquée sont les huiles brutes, notamment le pétrole qui a couvert 54% des exportations totales, les bois et ouvrages en bois 12,5% dont 7,2% pour les bois sciés, le cacao brut en fèves 7,8%, les carburants et lubrifiants 5,1%, l’aluminium brut 2,3%, le coton brut 2,1% et les cafés 1,9%.


Droits réservés)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne