SportFootball



EN CE MOMENT


Elim. Mondial 2022 : le Cameroun n’a pas droit à l’erreur face au Malawi !

Les Lions indomptables livrent une première finale ce samedi 13 novembre, 14h, à Johannesburg face au Malawi. Quel onze du…

Les Lions indomptables livrent une première finale ce samedi 13 novembre, 14h, à Johannesburg face au Malawi. Quel onze du Cameroun dans ce match qualifié de piège ? Antonio Conceiçao face à son destin ?   

Dans ce match comptant pour la cinquième journée des éliminatoires du mondial qatari, le Cameroun n’a pas droit à l’erreur. Dans une poule D dominée par le Côte d’Ivoire qui compte 10 points, les Lions Indomptables (9 points) risqueraient d’être lâchés par les Ivoiriens s’ils ne gagnaient pas. Les Éléphants reçoivent, toujours ce samedi, le Mozambique à 20h.

Depuis son intronisation à la tête des Lions indomptables, Antonio Conceiçao, pour diverses raisons, n’a jamais aligné une même équipe sur deux matchs de suite. Avec les absences de deux de ses tauliers, Harold Moukoudi, blessé, et Eric Maxim Choupo-Moting, (Covid), le technicien portugais devra de nouveau aligner une nouvelle équipe face aux Flammes. Une rencontre qui sera diffusée sur les antennes de la CRTV.

Sans être dans les secrets des dieux, l’équipe du Cameroun demain aura  à un ou deux joueurs près cette configuration. Dans la cage des Lions, Devis Epassy qui a disputé les quatre derniers matchs dans la peau d’un titulaire devra céder sa place à André Onana de retour de suspension. Si le portier  de l’OFI Crète, en Grèce, n’a pas déçu, il semble être hiérarchiquement inférieur au gardien de l’Ajax d’Amsterdam.

En défense centrale, Jean Charles Casteletto, qui était annoncé comme titulaire est absent de la tanière du fait du décès mardi dernier de son père. Le défenseur de Clermont Foot, Jean Claude Billong pourra être aligné au côté de Ngadeu Ngadjui, en charnière centrale.

Au poste de latéral gauche, Ambroise Oyongo Bitolo de retour de blessure peut logiquement reprendre sa place qui a beaucoup souffert de son absence. Fai Collins, malgré ses performances en dent de scie, pourra être son pendant à droite. Au milieu de terrain, le trio Zambo Anguissa-Martin Hongla- Oum Gwet peut avoir la confiance du coach.

En attaque Moumi Ngamaleu, qui reste sur des bons matchs avec les Lions, sera titularisé à l’aile droite. Karl Toko Ekambi, qui est toujours à la recherche d’un match référence chez les Lions, peut occuper le côté gauche de l’attaque camerounaise. Naturellement, le capitaine Vincent Aboubakar sera l’avant-centre.

Si le Cameroun, ancien quart finaliste du Mondial 1990 s’impose, la qualification dans ce groupe pour les barrages se jouera lors de la sixième et dernière journée, le 16 novembre face à la Côte d’Ivoire, à Douala-Japoma, à 20h. Malgré la prolongation de son contrat, Antonio Conceiçao joue sa survie à la tête des Lions sur ces deux matchs.

En rappel, seuls les dix vainqueurs de groupes s’affronteront deux par deux pour déterminer les cinq pays africains qui iront au Qatar. Les égalités sont départagées à la différence de but générale, au nombre de buts marqués, puis aux confrontations particulières.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne