Eco et BusinessEco et Business, Energie



EN CE MOMENT


Energies renouvelables : l’Italie veut brancher le Cameroun

A cet effet, Gaston Eloundou Essomba, ministre camerounais de l’eau et de l’energie a reçu en audience l’ambassadeur d’Italie au…

A cet effet, Gaston Eloundou Essomba, ministre camerounais de l’eau et de l’energie a reçu en audience l’ambassadeur d’Italie au Cameroun, Filippo Scammacca Del Murgo le 18 octobre 2022.

 

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba et l’ambassadeur d’Italie au Cameroun, Filippo Scammacca Del Murgo se sont entretenus à huis clos le 18 octobre 2022.

Le pays compte sur l’expertise italienne pour booster son offre en énergie renouvelable encore au stade embryonnaire en termes de production.

Les deux acteurs ont mis un accent particulier sur la coopération au plan énergétique, et particulièrement dans le secteur des énergies renouvelables. Pour le représentant de l’Italie au Cameroun, le Cameroun a un important potentiel hydroélectrique et solaire sur lequel il faut pouvoir compter.

D’ailleurs, Filippo Scammacca Del Murgo a affirmé que l’Italie qui n’est pas suffisamment présente au Cameroun. Ainsi son pays envisage collaboration avec les entreprises locales, jouer un rôle important dans le basculement vers les énergies renouvelables.

Selon le Réseau climat développement, l’accès à l’énergie au Cameroun présente un approvisionnement global inférieur à 48%. Situation qui fait que les localités électrifiées se situent en dessous de 3000 sur les 13 104 que compte le pays.

Un déficit qui selon certains spécialistes est dû au fait que l’Etat compte exclusivement sur l’énergie électrique et pourtant il peut avoir recours aux énergies renouvelables. Une niche inexploitée qui pour le moment ne contribue qu’à 2% du mix énergétique, principalement avec la biomasse et le solaire.

 

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne