PolitiqueInstitutionnel




L’ambassadeur de Chine au Cameroun en fin de séjour

Wo Ruidi a été reçu à cet effet mardi par le chef de l'Etat. Il aura passé deux années au…

Wo Ruidi a été reçu à cet effet mardi par le chef de l’Etat. Il aura passé deux années au Cameroun

L’Ambassadeur de Chine au Cameroun, Wo Ruidi, arrivé en fin de séjour, a été reçu par le Chef de l’Etat, mardi 30 décembre 2014. L’ultime audience entre le président Paul Biya et le diplomate chinois a été l’occasion d’exalter la coopération excellente entre les deux pays.

S’exprimant devant la presse à la suite de cet entretien de plus de 30 minutes, S.E. Wo Ruidi n’a pas tari d’éloges et de remerciements à l’endroit du chef de l’Etat camerounais, qu’il a qualifié de clairvoyant et de sage. Des atouts qui font du Cameroun un pays de tranquillité, de stabilité et de paix, selon le diplomate.

A l’ensemble du gouvernement, l’Ambassadeur de Chine en fin de mission s’est dit satisfait de l’encadrement et du soutien dont il a bénéficiés, tout au long de son séjour, afin de mener à bien ses activités dans au Cameroun.

Evoquant les relations entre les deux pays, l’hôte du Chef de l’Etat a affirmé que les relations entre la Chine et le Cameroun sont excellentes et que le Cameroun est un partenaire stratégique.

Yaoundé et Pékin a-t-il indiqué, entretiennent des « relations multiformes, confiantes et mutuellement bénéfiques » Cette coopération s’est illustrée ces dernières années par des échanges de haut niveau, commerciaux, économiques.

La Chine est impliquée dans la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures au Cameroun. On peut citer entre autres: le port en eau profonde de Kribi, les barrages hydroélectriques de Mem’velle et de Mekin, l’autoroute Yaoundé-Douala, auxquels s’ajoutent des projets à caractère social qui couvrent les domaines de la santé, et d’approvisionnement en eau.

S’agissant de la coopération militaire, S.E. Wo Ruidi s’est réjoui du renforcement de la coopération militaireentre les deux pays, depuis la prise de fonction d’un attaché militaire chinois au sein de l’Ambassade.

Le Chef de mission diplomatique chinois regagne son pays d’origine, au terme d’un séjour de plus de deux ans.

Wo Ruidi (g) et Paul Biya (d), le 30 décembre 2014 au Palais de l’Unité.
PRC)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne