Les agriculteurs africains appelés à utiliser des engrais biologiques

Des scientifiques ont appelé lundi les agriculteurs africains à rechercher l'intensification des cultures et à utiliser des engrais biologiques qui…

Des scientifiques ont appelé lundi les agriculteurs africains à rechercher l’intensification des cultures et à utiliser des engrais biologiques qui sont considérés comme une solution à long terme

Des scientifiques ont appelé lundi les agriculteurs africains à rechercher l’intensification des cultures et à utiliser des engrais biologiques qui sont considérés comme une solution à long terme aux pénuries alimentaires récurrentes que connaît le continent.

Les experts du Centre international pour l’agroforesterie ( ICRAF), basé à Nairobi, ont déclaré que l’intensification, consistant à faire pousser davantage de nourriture sur une même superficie, était la clé pour accroître la production alimentaire en Afrique et répondre aux besoins d’une population en croissance permanente.

« La production de cultures alimentaires en Afrique est sérieusement freinée par la dégradation de la fertilité des sols et des ressources en termes d’eau et de biodiversité », a déclaré Sammy Carsan, scientifique de l’ICRAF spécialisé dans l’acclimatation des arbres, dans un communiqué publié à Nairobi.

Les agriculteurs africains peuvent augmenter leur production alimentaire s’ils évitent la dépendance excessive aux engrais et aux pesticides chimiques et pratiquent une intensification de l’agriculture, ce qui signifie faire pousser davantage de nourriture sur une même superficie, par le biais d’approches naturelles et préservatrices des ressources comme l’agroforesterie, a souligné M. Carsan.

« Les engrais chimiques augmentent la production sur le court terme, mais avec le temps ils accroissent encore davantage l’érosion des sols jusqu’à ce qu’il ne reste que très peu de matière organique ou de nutriments », a déclaré M. Carsan.

Lorsque les sols sont dans cet état, les cultures sont dans l’ incapacité de profiter des engrais et la production est faible, a- t-il ajouté.

Les agriculteurs peuvent augmenter la production et préserver les ressources naturelles en se tournant vers l’intensification agricole par le biais de l’agroforesterie, et de techniques intégrées de gestion des sols intégrant des arbres et des arbustes aux récoltes, et du bétail dans les fermes, pour répondre aux besoins d’une population toujours croissante.

Selon l’Icraf, Les engrais chimiques augmentent la production sur le court terme, mais avec le temps ils accroissent encore davantage l’érosion des sols
undp.org)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne