Opinions



EN CE MOMENT


L’objectif de Samuel Eto’o de gagner le Mondial 2022 pour le Cameroun est-il SMART

Selon Samuel Eto’o, la légende du football mondial et actuel président de la Fécafoot, l’objectif du Cameroun est de remporter…

Selon Samuel Eto’o, la légende du football mondial et actuel président de la Fécafoot, l’objectif du Cameroun est de remporter la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Comme manager en charge de la gestion du football Camerounais, le président de la Fecafoot a raison de fixer l’objectif que les Lions Indomptables doivent atteindre à la Coupe du Monde, mais encore faudrait-il qu’il soit réaliste et atteignable ; car s’il est très bas, il peut être interprété comme un manque d’ambition, et s’il est très haut, il peut être perçu comme de la prétention, et peut même pousser au découragement de l’équipe.

En management des organisations, il existe un moyen intelligent (SMART) de définir ses objectifs.

Un objectif SMART doit être Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel.

S pour spécifique: L’objectif fixé par le président de la Fécafoot est simple, spécifique, clair et sans ambiguïté : Le Cameroun doit remporter la Coupe du Monde Qatar 2022.

M pour mesurable: Pour être mesurable, l’objectif doit expliquer ce à quoi on s’attend comme résultat. Ici, le résultat doit être la victoire des Lions Indomptables du Cameroun en finale de la Coupe du Monde le 18 décembre 2022.

A pour atteignable:

L’objectif doit pouvoir être atteint. Il doit être assez ambitieux pour constituer un défi et pour motiver l’équipe. Mais attention, il doit aussi être réaliste pour être atteignable et susciter l’adhésion de l’équipe. Au vu de l’absence de stratégie globale et de l’insuffisance des moyens déployés, il n’est pas certain que toutes les actions ont été mises en œuvre pour ramener la Coupe du monde au Cameroun en décembre 2022. Dans ce contexte marqué par l’improvisation, l’atteinte d’un tel objectif populiste, flatteur pour l’égo et le nationalisme des camerounais, repose essentiellement sur la chance (car le ballon est rond pour tous) et le « Hemlè » (la foi), qui ont rendu possible le miracle algérien. Le Cameroun pourrait être plongé dans une immense déception et déprime si l’équipe nationale réalise de mauvais résultats, vu l’objectif annoncé au public de gagner la Coupe.

R pour réaliste:

L’objectif doit être pertinent, il doit avoir du sens compte tenu de la situation de l’organisation. Le but est de savoir si l’objectif est réalisable et pertinent par rapport à la situation de l’organisation.

La situation actuelle du football camerounais est marquée par de profondes divisions sur fonds de contentieux avecdes équipementiers, et de polémiques sur la sélection et la non-sélection de certains cadres de l’équipe nationale. Pendant ce temps, les pouvoirs publics semblent être tapis dans l’ombre et en embuscade, en espérant que Samuel Eto’o dérape sur le plan des résultats sportifs ou sur le plan de la gestion des fonds publics. Actuellement, ce n’est pas l’union sacrée au Cameroun autour des Lions Indomptables.

Le « R » n’empêcherait pas Samuel Eto’o d’être ambitieux et de viser haut, mais, il lui permettrait d’avoir les pieds sur terre !

T pour temporel: L’élément temporel de l’objectif est clair, il s’agit de ramener la Coupe au pays le 18 décembre 2022 !

Suivant cette description d’un objectif, nous pouvons penser qu’Il serait mieux indiqué de se mettre dès à présent au travail pour rendre SMART l’objectif de « gagner la Coupe du Monde 2026 », en élaborant et mettant en œuvre des politiques, des stratégies et des moyens adéquats ; Cependant, nous sommes supporters des Lions Indomptables du Cameroun et rêvons d’une grande victoire à la Coupe du Monde Qatar 2022, ou alors en 2026.

Après la défaite face à la Suisse, le 24 novembre dernier, es Lions doivent rugir devant la Serbie le 28 novembre et puis contre le Brésil le 02 décembre 2022, afin de rendre le rêve de Samuel Eto’o réalisable. Bonne chance à nos Lions, toujours Indomptables !

Suivez l'information en direct sur notre chaîne