PolitiqueInstitutionnel, Politique




Lom Pangar: L’inauguration aura lieu ce vendredi

Paul Biya est en visite dans la région de l'Est depuis hier jeudi. Ce vendredi, il devrait poser la première…

Paul Biya est en visite dans la région de l’Est depuis hier jeudi. Ce vendredi, il devrait poser la première pierre des travaux de construction du barrage de Lom Pangar

Paul Biya, le chef de l’Etat, a quitté Yaoundé jeudi 02 août pour se rendre dans la région de l’Est du pays, en vue du lancement officiel des travaux de construction d’un barrage de retenu d’eau dans la localité de Lom Pangar, non loin de Bertoua la principale ville de la région. Il est arrivé dans la capitale de la région de l’Est jeudi à 13H 15. Le programme officiel prévoit l’inauguration des travaux de Lom Pangar. Lom Pangar c’est l’aboutissement d’un long processus de discussion avec de nombreux partenaires au développement. La garantie finale de l’exécution de ce projet a été scellée avec l’accord par la Banque Mondiale au mois de mars 2012 dernier, d’un financement sans intérêt de 66 milliards de FCFA. On retrouve auprès de la Banque Mondiale plusieurs autres partenaires impliqués dans ce projet de construction d’infrastructure qui sera réalisé par une entreprise chinoise, dont la Banque africaine de développement (BAD), la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), la Banque européenne d’investissement (BEI), l’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement du Cameroun. « La plus grande réussite pour nous aura été l’approbation de l’accord de financement de notre intervention dans le projet de construction du Barrage de Lom Pangar. Ce projet a été qualifié par un des administrateurs de la Banque Mondiale comme un « best practice », c’est-à-dire un exemple que l’on peut répliquer dans d’autres contextes de préparation de projet d’infrastructure, avec un volet très clairement orienté vers le plus grand bénéfice des populations » a expliqué Cia Sjetnan, la responsable des opérations pour le Cameroun au bureau régional de la Banque Mondiale à Yaoundé.

Le projet comprend la construction d’un barrage de retenue et les aménagements d’une centrale hydroélectrique (30 MW) au pied du barrage. La construction du poste HT de sortie centrale, et d’un poste HT 90/30 à Bertoua. Le projet prend en compte l’électrification rurale de la région de l’Est du Cameroun avec la construction de 740 km de lignes MT et BT, l’installation de 70 postes de distribution de 50 kVA et de 25 kVA, la réalisation de 40 000 branchements et de 100 foyers d’éclairage public. Selon de nombreux experts du gouvernement, l’aménagement de Lom-Pangar dans sa globalité est un projet structurant sur lequel repose la stratégie de développement du potentiel hydroélectrique du Cameroun. Il devrait aider à maintenir constante la production des barrages de Song-Loulou et d’Edéa, à 659 mégawatts à l’horizon 2015. Mais malgré son importance, Lom Pangar reste une étape dans la résolution des problèmes énergétiques du pays. La Sanaga, selon une étude de la Banque Africaine de développement, à la capacité de produire jusqu’à 5600 mégawatts d’énergie. Un autre défi auquel devra faire face la construction de ce barrage, celui du déplacement de la ligne de pipeline. Même si le gouvernement est parvenu à un accord avec l’entreprise COTCO, exploitant l’ouvrage, les travaux de terrains ne sont pas effectivement avancés. Mais dans l’immédiat, le président Biya risque de gérer une crise sociale dans la localité de Lom Pangar. Certains médias ont rapporté que de nombreuses personnes employées sur le site, se plaignent des mauvaises conditions de travail.

Le Président camerounais va procéder le 03 août 2012 à la pose de la première pierre du barrage de Lom Pangar (Image d’archives)
Prc)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne