L’opposant congolais Moïse Katumbi hospitalisé en Afrique du Sud

Moïse Katumbi a atterri à Johannesburg après avoir été autorisé à aller se faire soigner à l'étranger par la justice…

Moïse Katumbi a atterri à Johannesburg après avoir été autorisé à aller se faire soigner à l’étranger par la justice congolaise le vendredi 21 mai

Moïse Katumbi se trouve bien à Johannesburg. Selon un proche, il se trouve en observation dans un hôpital du centre-ville où il a subi des examens médicaux toute la journée de samedi. Pas de détails sur les examens en question mais cette même source précise que l’opposant a des problèmes respiratoires suite à une altercation avec la police la semaine dernière à Lubumbashi, où des gaz lacrymogènes ont été tirés.

Moïse Katumbi est arrivé tard vendredi soir, vers 23h30, à d’un avion médicalisé. Une arrivée discrète puisqu’il a atterri dans un petit aéroport à l’ouest de Johannesburg. Il serait en compagnie de sa femme et d’un médecin. Mais selon une autre source, son frère Abraham Katumbi serait également présent en Afrique du Sud. Lui aussi été blessé au visage par des jets de pierre lors de la même altercation avec la police.

Un déplacement autorisé par le procureur

Un officiel de l’aéroport de Lanseria, à l’ouest de Johannesburg, avait confirmé cette nuit à RFI qu’un avion médicalisé privé avait atterri en provenance de Lubumbashi.

On ne sait pas combien de temps le candidat à la présidentielle congolaise restera en Afrique du Sud mais le procureur qui a autorisé son déplacement, a précisé qu’une des conditions à son départ était qu’il rentre pour faire face à la justice.

L’opposant congolais a été inculpé jeudi pour atteintes à la sûreté de l’Etat dans une affaire de recrutement de présumés mercenaires étrangers. Et s’il est reconnu coupable, il encourt la prison à vie.


Droits réservés)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne