Sport




Mondial 2023-Basketball : le Cameroun face à l’obstacle RDC

Les Lions de la balle orange et leur nouvel encadrement technique débutent ce jour face à la RDC le second…

Les Lions de la balle orange et leur nouvel encadrement technique débutent ce jour face à la RDC le second tour des éliminatoires dans la zone Afrique.

Sur le continent, l’actualité du basket sera animée par les matchs aller du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2023. Des rencontres s’étalant de ce jour jusqu’à dimanche prochain. Elles concernent les groupes E et F basés respectivement dans la ville ivoirienne d’Abidjan et la cité tunisienne de Monastir.

Logé dans le groupe F, le Cameroun lance les hostilités face à la RDC ce jour dans la salle Mohamed Mzali. Les deux journées suivantes, sur la même installation et à la même heure, les basketteurs camerounais seront aux prises à l’Egypte et au Sénégal. Bien que figurant dans le groupe, ils ne croiseront pas le Soudan du Sud et la Tunisie rencontrés durant le premier tour.  Toutefois, selon le règlement de la compétition, les performances du premier tour sont prises en compte au second tour.

Ce qui explique la dernière place occupée par le Cameroun avant la mise en jeu de tout à l’heure. Avec cinq défaites et une victoire durant la première phase, l’affaire semble mal embarquée par Alfred Aboya, le nouveau sélectionneur des Lions indomptables de la balle orange.

Pour entrevoir la qualification au prochain Mondial, le Cameroun est condamné à sans faute cette fin de semaine. Une tâche qui ne s’annonce pas aisée compte tenu du retard accusé. Qu’à cela ne tienne, les basketteurs camerounais ont bénéficié d’un stage interne depuis le 16 août dernier dans la capitale tunisienne.

Pour ses premiers matchs officiels, en tant que patron de l’encadrement technique, Alfred Aboya a poursuivi la carte du rajeunissement. Celle observée durant les derniers regroupements de la sélection.

A en croire Cameroon tribune, la principale curiosité des 12 joueurs sélectionnés pour l’échéance de cette fin de semaine se nomme Paris Lee, le meneur américain de 27 ans récemment naturalisé camerounais. Ancien sociétaire de Monaco, d’Orléans en France, de Brose Bramberg en Allemagne, il évolue actuellement en Grèce au Panathinaïkos.

Pour le reste, on retrouve le capitaine Arnaud Adala Moto, Benoit Mbala en posture de cadre. Des deux plus anciens auxquels s’ajoutent les deux locaux Cyrille Liale et Brice Eyaga ainsi que Charles  Minlend Junior, Fabien Ateba, Bretrand Awana ou encore Aristide Mouaha, la jeunesse dynamique du basketball camerounais en Europe.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne