Royal air Maroc lance une ligne cargo vers le Cameroun à partir de 2017

Cette nouvelle orientation stratégique de la compagnie intervient au moment où la ligne Casablanca-Douala-Yaoundé connaît un développement sans précédent Après…

Cette nouvelle orientation stratégique de la compagnie intervient au moment où la ligne Casablanca-Douala-Yaoundé connaît un développement sans précédent

Après avoir lancé une stratégie de développement de son activité cargo en Afrique en septembre 2014 en couvrant quatre lignes principales, la RAM s’apprête à accélérer son déploiement avec le lancement en 2017 d’une nouvelle desserte vers le Cameroun.

Fin 2015, Royal air Maroc avait annoncé une nouvelle orientation stratégique à travers le développement du fret aérien en Afrique. Quatre lignes avaient depuis été lancées vers Dakar, Ouagadougou, Niamey et Bamako.

De sources sûres, l’on apprend aujourd’hui que les villes de Douala et Yaoundé au Cameroun devraient également bénéficier de cette stratégie à partir de 2017. La compagnie s’apprête en effet à consacrer un avion-cargo de 40 tonnes pour ces deux dessertes. «Jusque-là, le fret vers et depuis cette destination était principalement opéré par les mêmes avions transportant les passagers», souligne notre source avant d’ajouter que « face à une demande de plus en plus forte stimulée par le développement des échanges commerciaux entre les deux pays, il devient nécessaire de mobiliser de nouveaux moyens ».

Selon nos informations, l’avion-cargo qui devrait être mobilisé pour ces deux dessertes pourrait faire l’objet d’une acquisition. En effet, à l’heure actuelle, la RAM ne dispose pas encore d’aéronef disposant d’une capacité aussi importante de 40 tonnes ciblés dans le cadre des nouvelles dessertes. Celui utilisé actuellement est limité à 15 tonnes.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que ce lancement intervient au moment où la ligne Casablanca-Douala-Yaoundé connaît un développement sans précédent. Selon des sources proches de la compagnie, le trafic sur cette ligne a récemment franchi la barre des 40000 passagers par an, grâce à une croissance annuelle moyenne de 3% à 4% ces dernières années. «Avec la présence de plus en plus forte d’opérateurs économiques marocains au Cameroun, ce trafic devrait maintenir sa cadence haussière pendant encore plusieurs années», ajoute la même source.

C’est d’ailleurs cette même raison qui explique la croissance du trafic ces dernières années. Aujourd’hui, le secteur bancaire, la distribution d’eau ou encore l’immobilier sont présents en force dans les pays d’Afrique centrale. Ces derniers mobilisant une forte communauté d’expatriés marocains, génèrent un flux de passagers important pour les compagnies aériennes dont la RAM profite sensiblement.


Droits réservés)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne