CultureMusique




Wanabee Stars: La nouvelle trouvaille de Sisaroma

Martin Silo Same, producteur de la téléréalité musicale Stars2Demain au Cameroun en Côte d'Ivoire, vient de créer un autre concept…

Martin Silo Same, producteur de la téléréalité musicale Stars2Demain au Cameroun en Côte d’Ivoire, vient de créer un autre concept plus osé

Recherche des talents
Le concept s’appelle Wanabee Stars. Il a été présenté le mardi 15 juillet 2012, à Douala, au cours d’une conférence de presse organisée dans les locaux de Sisaroma (Silo Same Robert Martin), à côté de la clinique Emilie Saker, à Akwa. Wanabee Stars est une idée novatrice qui va au-delà de Stars2Demain, d’après le fondateur de l’entreprise Silo-Same Robert Martin (Sisaroma): L’objectif de Wanabee Stars est de dénicher un talent de la musique qui veut se professionnaliser et manager sa carrière. On fouille la perle rare au plus prêt de son coquillage, pour le dévoiler au grand jour, l’accompagner et la faire rentrer dans son quotidien des citoyens d’ici et d’ailleurs, situe RM, comme on l’appelle dans ce milieu. Avec l’ancien concept, on misait sur une communauté de personnes. On a voulu partir sur de nouvelles bases beaucoup plus professionnelles. Car, avant, on a géré les gens qui venaient pratiquement s’amuser. Aujourd’hui il chante, demain il ne chante pas. Ce n’est plus le cas avec le nouveau concept, poursuit l’ingénieur en télécoms. La particularité de Wanabee Stars se situe également au niveau de la danse qui a plus de la place. A noter aussi la production de l’album, à hauteur de dix millions Fcfa. Mais, sur la forme, Wanabee Stars obéit pratiquement à la même logique que Stars2Demain. En effet, le concept s’ouvre par une tournée nationale, ensuite ce sont les finales inter-régionales qui prennent le relais.

Production de l’album
Après cette étape, il y a 6 à 8 semaines de passage des candidats sélectionnés à la télévision, (Direct show live Tv). C’est l’étape qui a court en ce moment. Et deux principaux critères prévalent ici. La pertinence sur le plan scénique et sur le plan vocal. C’est celle-ci qui va permettre de trouver cette perle rare, au cours d’une soirée de gala qui aura lieu le 8 août 2012 à Douala Bercy. La 4e et dernière phase, est la production de l’album du lauréat, suivie d’une intense campagne de promotion. Le concept, comme Stars2Demain, est entièrement soutenu par Orange Cameroun. Parlant au nom de cette entreprise, ce 24 juillet 2012, le responsable des sponsorings, a saisi cette occasion pour justifier le soutien d’Orange Cameroun. «Ce projet nous permet de toucher facilement la cible jeune. Il n’y a pas mieux que la musique pour atteindre facilement la jeunesse », relève Blaise Etoa. Ce projet, apprend-on, coûte 450.000 euros par an.

Une candidate sur scène
Journalducameroun.com)/n

Suivez l'information en direct sur notre chaîne