CultureMusique




Yaoundé capitale de la lutte contre la contrefaçon et le piratage des uvres musicales

Les 24 et 25 août aura lieu à Yaoundé un forum consacré à la lutte contre la contrefaçon et le…

Les 24 et 25 août aura lieu à Yaoundé un forum consacré à la lutte contre la contrefaçon et le piratage des uvres musicales

Au Cameroun comme un peu partout ailleurs en Afrique, la contrefaçon et le piratage des uvres musicales a pris une ampleur ahurissante au point où les créateurs des uvres de l’esprit et les pouvoirs publics ne savent plus à quel saint se vouer. Afin d’éclairer l’opinion publique et le monde de la musique sur la loi de 2000 régissant les droits d’auteur au Cameroun et son décret d’application en vue d’une répression pénale maximale des pirates, il est organisé le 24 et le 25 août 2011 au palais des congrès, le forum international sur la contrefaçon et le piratage des uvres musicales. Celui-ci servira également de cadre pour discuter de la protection des uvres musicales, de la problématique de la contrefaçon et du piratage.

L’initiative est de l’association Help Music et de l’artiste Ekambi Brillant. Le chanteur dont l’association veut sauver la musique camerounaise, justifie la tenue de ses assises du fait de la passivité du ministère de la culture et de la Socam face à la piraterie qui a pignon sur rue dans notre pays. D’autre part, face au non respect du décret d’application de la loi de 2000 portant organisation des droits d’auteur et des droits voisins et lorsque l’on voit la pauvreté et la précarité dans laquelle pataugent les artistes camerounais, il paraissait urgent selon l’association Help Music de tirer la sonnette d’alarme afin que les acteurs de l’art musical ne soient dépouillés de leurs droits d’auteurs et livrés à eux-mêmes par des industriels, des commerçants et des fonctionnaires.

Ce forum sur la lutte contre la contrefaçon et le piratage des uvres musicales a pour buts selon les organisateur d’édifier les auteurs des uvres musicales en particulier et ceux des autres uvres de l’esprit en général sur la nécessité de la stricte application de la loi de 2000, source d’amélioration du statut et des conditions de vie de l’artiste. Amener le législateur camerounais à frapper un grand coup en promulguant une loi de répression pénale sévère pour tout acte de piratage constaté et restituer sa dignité à l’artiste en lui assurant la rétribution juste de son travail.

Au menu de ce premier forum du genre, les participants auront droit à des conférences, des tables rondes, des débats, des ateliers animés par des experts de l’OAPI, NPI, Interpool, du ministère du commerce, des avocats internationaux, des experts du ministère de la culture et de la Socam, etc… Le gala de clôture du forum aura lieu au Hilton Hôtel. Par ailleurs, le comité d’organisation annonce la présence de quelques artistes de la diaspora à l’instar de Vincent Nguini, Charles Lembe, Toto Guillaume, Richard Bona, Manu Dibango, Etienne Mbappe, André Marie Talla et bien d’autres qui viendront enrichir davantage les échanges par leurs expériences.

Help Music est une association créée par Ekambi Brillant. Elle se propose de sauver la musique en défendant l’intérêt de ses membres et des artistes camerounais. Celle-ci a d’ailleurs mis sur pied à Yaoundé un magasin où les mélomanes peuvent se procurer des cd originaux et envisage d’étendre le concept à d’autres villes du pays. Un site internet est également en construction, celui-ci servira pour la vente en ligne des musiques d’artistes du terroir.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne