CultureArts visuels, Culture



Le réalisateur anime jusqu’au samedi 13 juillet 2024 des ateliers sur le septième art à l’Institut français de Garoua.

 

Bello Han’s est l’un des artisans de films à succès tels que « Les saignantes » de Jean-Pierre Bekolo, « Paris a tout prix » de Joséphine Dagnou et le documentaire retraçant les 40 ans de Feicom, entre autres. Aujourd’hui, le réalisateur de « Djaloudjô l’innocente » met son savoir-faire et son expérience au service de nouvelle génération de cinéphiles.

Depuis le 9 juillet, une vingtaine de jeunes de la ville de Garoua se rendent à l’Institut français de la ville pour s’abreuver à ce puits. Le lever de rideau aura lieu le vendredi 12 juillet avec la projection de quelques films de Hans Bello au Théâtre de Verdure de l’Alliance Française à Garoua.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP