SociétéSociété, Société



Des élèves tombent en trance dans une école publique

L’adolescent 14 ans se trouvait à bord d’un véhicule arrêté par un gendarme pour vérifier les papiers de la voiture et de la bicyclette à l’arrière.

La population de Santchou, dans la région de la Menoua, s’est mobilisée pour manifester contre les membres des forces de sécurité. Cette manifestation faisait suite à l’assassinat d’un enfant de 14 ans par un gendarme.

Le gendarme avait arrêté le véhicule dans lequel il se trouvait pour un contrôle au niveau du péage de Santchou. A la demande du gendarme, le conducteur a présenté tous les documents de la voiture. La situation, jusque-là calme, s’est envenimée lorsque le gendarme a demandé les papiers du vélo qui se trouvait à l’arrière. Le conducteur lui a répondu qu’il ne les avait pas. Cela a irrité le policier, qui a alors tiré sur le véhicule.

Le deuxième tir a touché l’adolescent. Selon certaines sources, il s’agissait de l’unique enfant du couple, qui se trouvait également dans la voiture.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP