Can Cameroun 2021 : la Caf lève la suspension du stade d’Olembé

Le stade d’Olembé accueillera une demie et la finale, après le drame. C’est la substance d’un communiqué de presse de…

Le stade d’Olembé accueillera une demie et la finale, après le drame. C’est la substance d’un communiqué de presse de la Confédération africaine de football (Caf) rendu public ce dimanche 30 janvier.

Une demi-finale et la finale de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football auront bien lieu au Stade d’Olembé, comme c’était prévu avant le début de cette compétition. Ainsi en a décidé la Caf, ce 30 janvier, malgré un mouvement de foule qui avait fait huit morts et 34 blessés, le 24 janvier, en marge du huitième de finale Cameroun-Comores. Ainsi donc le Cameroun jouera sa demi-finale contre l’Egypte au  stade d’Olembé, le jeudi 3 février.

En effet, le communiqué de la Caf annonce que le président de l’instance faitière du football africain, le Dr Patrice Motsepe, a convoqué une réunion de la Commission d’organisation de la Can pour plancher sur le rapport établi par le Département de la sûreté et de la sécurité de la Caf en collaboration avec le Cocan, sur les circonstances de la tragédie survenue au stade d’Olembé.

Le rapport a souligné les nombreuses réunions et séances d’inspection qui se sont tenues sur le site du drame, avec des officiers supérieurs représentants la police, la gendarmerie, l’armée, ainsi qu’avec des ministres camerounais de haut rang, notamment de la défense et de la police, y compris le gouverneur de la région du Centre qui abrite Yaoundé, et d’autres parties prenantes.

Le rapport a analysé les circonstances tragiques qui ont occasionné trente-huit blessés et huit morts. Il a en outre souligné les recommandations et les interventions visant à garantir qu’une tragédie de cette nature ne se reproduise jamais.

Ayant pris note des recommandations et des engagements du Gouvernement concernant des mesures de sécurité supplémentaires en plus de celles qui ont déjà été mises en œuvre avec succès au stade Ahmadou Ahidjo lors du match Maroc-Malawi et au stade Japoma lors du match Gambie-Cameroun, la Commission d’organisation de la CAF a décidé à l’unanimité de lever la suspension imposée au stade d’Olembé et d’autoriser l’une des demi-finales de la Can ainsi que le match de la finale à se dérouler au stade d’Olembé.

En conclusion, la Caf, le Comité local d’organisation et le gouvernement du Cameroun ayant considérablement renforcé la sécurité et les moyens au Stade d’Olembé, sont convaincus que la sûreté et la sécurité des spectateurs et visiteurs seront assurés.