Devoirs de mémoire : ces femmes et hommes d’affaires ont quitté la scène en 2023

Des personnalités du monde des affaires qui ont longtemps contribué à former l’économie nationale ont rendu l’âme. Qui étaient-ils ? Alhadji…

Des personnalités du monde des affaires qui ont longtemps contribué à former l’économie nationale ont rendu l’âme. Qui étaient-ils ?

Alhadji Abbo, promoteur de Maïscam

La nouvelle a été confirmée dans la soirée du vendredi 13 octobre par plusieurs sources concordantes : Mohamadou Abbo Ousmanou n’est plus. L’octogénaire originaire de l’Adamaoua, plus connu sous le nom d’Alhadji Abbo, s’est éteint en Turquie où il était en évacuation sanitaire. Il était âgé de 87 ans. Alhadji Abbo était considéré comme l’une des personnalités les plus fortunées du Cameroun. Son histoire est celle d’un self-made man, né en 1936 à Ngaoundéré, qui s’est lancé très tôt dans le commerce après s’être, un moment, intéressé au transport comme convoyeur. Il deviendra par la suite propriétaire d’un car de transport. Alhadji Abbo avait également diversifié son portefeuille d’entreprises en étant à tête d’un important cheptel. Son ranch très connu dans la région de l’Adamaoua comptait des dizaines de milliers de têtes. Alhadji Abbo, c’était aussi l’import-export, une société sucrière, le commerce général, le tourisme à travers son hôtel Le Relais Saint-Hubert…

Jean-Bernard Ndongo Essomba, le « roi du cacao »

Jean-Bernard Ndongo Essomba s’est éteint ce vendredi 17 mars à l’hôpital de Yaoundé, au Cameroun. Âgé et malade, le député originaire de la région centre était à la tête du groupe parlementaire du RDPC dès 1992. Mais la politique ne suffit pas à le résumer. Jean-Bernard Ndongo Essomba était avant tout un grand négociant de cacao. Au point que du temps de sa splendeur, on le surnommait le « roi du cacao ». En effet, en dehors du cacao, le désormais défunt opérateur économique était également à la tête de nombreuses entreprises opérant principalement dans la commande publique. C’est ainsi que depuis plusieurs années, celles-ci sont régulièrement aux avant-postes sur de nombreux contrats de fourniture de biens et services dans différentes administrations publiques au Cameroun.

Nestor Andze, vice-président de la CCIMA

ANDZE NESTOR, Vice-Président de la CCIMA est mort en Inde ce dimanche 12 novembre 2023 des suites de maladie.  Nestor Andze, 2ème Vice-Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat n’est plus. Ce dernier est mort dimanche dernier en Inde, où il était parti pour des soins médicaux.  Fils de l’ancien vice-Premier Ministre Gilbert Andzé Tsoungui, Nestor Andze laisse derrière lui un héritage important dans le secteur des affaires au Cameroun.La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat a exprimé ses condoléances à la famille d’Andze, ainsi qu’à ses collègues et amis du monde des affaires.  Nestor Andze était bien plus qu’un homme d’affaires influent. Il avait occupé le poste de premier président du Syndicat des opérateurs économiques fournisseurs de l’État du Cameroun, démontrant son engagement envers le développement économique du pays. Sa disparition laisse un vide immense dans le monde des affaires et des relations commerciales au Cameroun.

Bessone née Egbe Tabot, secrétaire exécutif de la Cebevhira

Dr Laura TABOT EGBE épse BESONG de regrettée mémoire, est décédée le 11 avril dernier en Afrique du Sud. Elle venait d’être nommée Secrétaire Exécutive de la Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques à la CEMAC, à l’issue de la Conférence des Chefs d’Etat du 17 mars 2023 à Yaoundé.

Zacharie NGBA, PCA de Sodecao

Le président du conseil d’administration de la Société de développement du cacao est décédé le 19 novembre 2023 à l’hôpital de la CNPS de Yaoundé, à 70 ans. Zacharie Ngba, l’une des figures ayant travaillé pour l’amélioration de la filière cacao-café au Cameroun depuis 2018 s’en va, laissant derrière lui, un chantier inachevé. Ce travail vise l’augmentation de la production cacaoyère, le renouvellement du verger, sans oublier la revalorisation du prix du kilogramme au profit des cacaoculteurs. Pour cela, après sa nomination comme PCA en 2018, l’homme d’affaires a fixé la barre de 600 000 tonnes de cacao en 2020.

Né à Andom à Bertoua dans la région de l’Est, Zacharie Ngba était un produit de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) de Yaoundé. Inspecteur principal de trésor à la retraite, il a exercé au sein de plusieurs administrations au pays. Fondé de pouvoirs et inspecteurs vérificateurs à la Trésorerie de Yaoundé ; inspecteur d’Etat dans les Services du contrôle supérieur de l’Etat, directeur administratif et financier au ministère de l’Enseignement supérieur, chargé de mission dans les services du Premier ministre ou encore secrétaire général au ministère des Affaire sociales, entre autres.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne