Jacques Jonathan Nyemb à la rencontre de la diaspora camerounaise en France et Belgique

L’avocat international a conduit une délégation à Bruxelles pour présenter la stratégie pour un partenariat Afrique-Europe renouvelé. Cette visite a…

Pour un renouvèlement du partenariat Afrique-Europe

L’avocat international a conduit une délégation à Bruxelles pour présenter la stratégie pour un partenariat Afrique-Europe renouvelé. Cette visite a été l’occasion d’inviter la diaspora camerounaise à s’engager pour le rayonnement économique international du Cameroun.

Renouveler le partenariat économique entre l’Afrique et l’Europe, voilà l’ambition qu’affiche Me Jonathan Nyemb. Le président de The Okwelians et son Think Do Tank qui portent ce plaidoyer ont mis en place une stratégie pour ce faire. Pour porter cette dernière aux autorités belges, européennes et à la diaspora camerounaise, une délégation du groupe a séjourné à Bruxelles il y a quelque temps.

Cette stratégie a été rédigée en prélude du sommet Union africaine-Union Européenne des 17 et 18 février 2022 à Bruxelles. Elle a été transmise aux autorités camerounaises et européennes au Cameroun, aux autorités françaises qui assuraient la présidence du Conseil de l’Union Européenne. Ses axes stratégiques ont été présentés au cours de cette deuxième visite de travail du groupe à Bruxelles. Une visite qui s’est déroulée dans un contexte de la tenue de la 28è conférence des parties sur le climat (COP28) à Dubaï. Cette visite se fait aussi au moment où la Belgique s’apprête à assurer la présidence du Conseil de l’Union Européenne pour le premier trimestre 2024.

Selon The Okwelians, le renouvellement du partenariat entre l’Afrique et l’Europe doit se construire autour du vivant. Il doit favoriser la promotion des chaines de valeur endogènes en vue de la promotion des industries vertes. Dans cette perspective, la visite à Bruxelles a permis à la délégation de discuter avec le président du Parlement francophone bruxellois, Kalvin Soiresse Njal, les députés européens Saskia Brickmont et Helmut Scholz, André Flahaut, entre autres.

Au cours des échanges, les actions et activités portées par The Okwelians ont été présentées aux différentes personnalités. Il s’agit entre autres de la création d’un groupe de travail sur le Made in Cameroon, de la conduite au Cameroun du projet « renforcer la gouvernance et préserver les droits des femmes du secteur informel, de la mise en œuvre du Fonds de solidarité pour des projets innovants-Transition écologique.

Au terme des travaux, des recommandations ont été formulées. Elles comportent la réaffirmation du rôle central des acteurs non-étatiques dans la réflexion et l’action, la mobilisation des acteurs pertinents autour de la structuration et la dynamisation des filières agro-industrielles au Cameroun, l’identifier des perspectives de coopération en matière de participation citoyenne, d’entrepreneuriat ou encore de formation.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne