Cameroun : le cacao atteint un nouveau prix record de 2015 FCFA le kilogramme

A l’initiative du ministère du Commerce, une vente groupée de cacao a permis à l'arrondissement de Batchenga d’atteindre un prix…

A l’initiative du ministère du Commerce, une vente groupée de cacao a permis à l’arrondissement de Batchenga d’atteindre un prix record de 2015 FCFA par kilogramme de cacao, surpassant ainsi toutes les attentes.

Le Ministre du Commerce, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮, préside le mercredi 08 novembre 2023 à Batchenga dans le département de la Lékié, une cérémonie de vente groupée de cacao pour la campagne 2023/2024. Cette vente groupée de cacao a permis à l’arrondissement de Batchenga d’atteindre un prix record de 2015 FCFA par kilogramme de cacao, surpassant ainsi toutes les attentes.

La vente groupée a permis aux producteurs de Batchenga de mobiliser une impressionnante quantité de 152 tonnes de cacao de qualité. Trois acheteurs ont rivalisé pour remporter ces récoltes prometteuses. La mise à prix était fixée à 1960 FCFA, mais après des débats animés et des propositions compétitives, la société 𝗔𝘁𝗹𝗮𝗻𝘁𝗶𝗰 𝗖𝗼𝗰𝗼𝗮 𝗖𝗼𝗿𝗽𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 (ACC SA) a remporté, atteignant le prix exceptionnel de 2015 FCFA par kilogramme de cacao, dépassant ainsi le prix précédent de 1850 FCFA/Kg obtenu à Djoum il y a moins d’un mois.
Cette vente record a permis aux producteurs de Batchenga de récolter plus de 306 millions de FCFA, une somme qui ravive les espoirs des agriculteurs locaux et renforce l’économie camerounaise.

Selon le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana qui supervisait la vente groupée organisée par l’Office national du cacao et du café (ONCC), en présence des responsables du Fonds de développement des filières cacao et café (FODECC) et du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), c’est « la juste récompense de la loyauté à celui qui incarne les institutions ».

A titre de comparaison, le prix officiel du cacao pour la campagne 2023-2024 est de 1000 FCFA/Kg en Côte d’Ivoire (1er producteur mondial) et 1100 FCFA/kg au Ghana (2e producteur mondial). Il en découle que le producteur camerounais touche un prix de deux fois l’équivalent de ce que touche le producteur de Côte d’Ivoire. Dans son élan, le membre du gouvernement a dit ne pas exclure que d’ici la fin de la campagne en cours, ce record de 2015 FCFA/Kg soit battu.

Le ministre a encouragé les agriculteurs bénéficiaires à investir dans l’amélioration de la production, la qualité du cacao et les conditions de vie. Reconnaissant que la force de production était vieillissante, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮 a appelé les jeunes à retourner à l’agriculture et à saisir les opportunités qui s’offrent à eux.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne