SantéActualité, Santé



Le nouveau plateau technique a été inauguré par le ministre de la Santé publique le 9 mai dernier.

La politique de couverture sanitaire universelle au Cameroun progresse. Le dernier développement en date est la construction d’une nouvelle infrastructure sanitaire à Mora, dans la région de l’Extrême-Nord. L’hôpital de district de la ville a inauguré un bâtiment moderne le 9 mai. Il comprend un bloc opératoire, une pharmacie, une salle de débriefing post-opératoire, une salle de réveil d’une capacité de deux lits pouvant être portée à quatre en cas de besoin, une salle de stérilisation, une salle de préparation des patients, des points de lavage des mains avec un mécanisme qui empêche tout contact avec le robinet, deux vestiaires pour les hommes et les femmes.

On y retrouve aussi une salle d’eau pour les femmes, une salle d’eau pour les hommes et une salle d’eau pour les femmes, deux vestiaires pour hommes et femmes, un point de stockage pour les outils des hygiénistes, des toilettes modernes pour le personnel et les usagers à l’intérieur du bâtiment, un bureau de chirurgien, un bureau de major, un casier de distribution, une salle de soins intensifs à l’extrémité du bloc opératoire d’une capacité de quatre lits, et une salle d’imagerie médicale.

Le bâtiment est le fruit d’une collaboration entre le Ministère de la Santé Publique et l’ONG Médecins Sans Frontière. Le ministre de la Santé publique, le Dr Malachie Manaouda, présent à l’inauguration, a promis dans son discours une ambulance médicalisée, des lits de réanimation, des tricycles et surtout la transformation de l’hôpital de district en annexe régionale. Il a également profité de l’occasion pour sensibiliser la population aux mesures à prendre et aux attitudes à adopter pour faire face à la canicule liée au changement climatique.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP