Politique



Le Cameroun lance le projet de production des titres identitaires à 48h

Le délégué général à la Sûreté nationale a procédé le 19 juin 2024 à Yaoundé à la pose de la première pierre du Centre national de production des titres identitaires de la capitale.

Le Cameroun entame la modernisation de son système d’identification. Le pays lance les travaux d’exécution d’un projet visant à réduire le temps de délivrance des cartes nationales d’identité (CNI) de trois ans et plus à 48h. L’initiative mise en œuvre en partenariat avec le consortium germano-portugais INCM-Augentic, prévoit la production et la délivrance des CNI, des cartes de séjour, des cartes de résidents, des cartes de réfugiés, des cartes professionnelles de la police ou encore des cartes nationales d’invalidité en deux jours ou moins dans certains cas. la production de ces titres devrait commencer avant la fin de cette année 2024.

Pour y parvenir, selon le délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, le projet dont le contrat a été signé le 13 mai 2024 prévoit au niveau central, la mise sur pied d’un centre principal de production à Yaoundé, un centre annexe à Douala dans la région du Littoral et à Garoua dans le région du Nord. Chacun de ces centres sera équipé de 25 postes d’enrôlement.

Le même projet dotera chaque département d’un centre d’identification comportant 15 à 20 postes d’enrôlement. Les postes d’identification logés dans des commissariats bénéficieront de la rénovation. L’initiative comprend aussi l’aménagement de nouveaux postes d’identification au sein des mairies. En tout, grâce à ce projet, le Cameroun se dotera de 543 postes d’identification qui vont sans doute résoudre la lenteur constatée dans la délivrance des CNI au Pays.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP