Cameroun-The Okwelians : la première édition du Camp de chercheurs s’ouvre à Douala

A l’initiative du Think Do Tank et ses partenaires, 10 chercheurs camerounais sélectionnés dans divers domaines y prendront part.  Ce…

The Okwelians tient son premier camp de chercheurs à Douala

A l’initiative du Think Do Tank et ses partenaires, 10 chercheurs camerounais sélectionnés dans divers domaines y prendront part.  Ce sera sous la coordination d’enseignants d’universités.

Replacer la recherche scientifique au cœur de l’action publique, c’est l’objectif que vise le Think Do Tank The Okwelians. La communauté de près de 500 personnes dont 220 membres actifs et sympathisants, entend participer à la transformation durable des villes camerounaises. La démarche choisie par l’organisation que préside Me Jonathan Nyemb est la recherche scientifique.  Dans cette optique, en partenariat avec l’université de Montréal au Canada, les fondations Afric’venir international et MAM, l’organisation tient son premier camp de chercheurs du 23 au 25 août 2022 à Douala.

Première édition du genre, le camp réunira 10 chercheurs sélectionnés parmi soixante jeunes détenteurs de doctorats. Ils sont issus de divers domaines tels géographie, communication, histoire, urbanité-ruralité, etc. Au cours des trois jours, ils vont mener une réflexion sur le thème « Habiter la ville camerounaise aujourd’hui et demain : Douala, Foumban et Rey Bouba ». Les travaux sont placés sous la coordination du Pr. Aurore Sara Sophie Ngo Balepa de l’université de Douala, assistée de Dr Georgia Cardosie de l’Université de Montréal.

Pour l’encadrement des 10 chercheurs, quatre superviseurs ont été mobilisés, dont le Pr Aurore Sara Sophie Ngo Balepa. Une trentaine d’experts nationaux et internationaux ont aussi été sollicités pour apporter leur expertise en marge de cette rencontre scientifique. Ces différents invités pourront contribuer à l’élaboration des politiques publiques en faveur d’une transformation durable du Cameroun. Pour ce faire, ils animeront des séminaires, ateliers et plénières.

Cette première édition du camp de chercheurs s’inscrit dans l’initiative « The Okwelians s’engage pour les villes. Elle est destinée à accompagner les villes camerounaises dans la mise en œuvre des politiques publiques au service d’une transformation durable. Le projet a été lancé en octobre 2020 à Rey Bouba, commune du département du Mayo-Rey, région du Nord.

Au terme de cette édition du camp, The Okwelians basé à Douala avec une représentation en France et aux Etats-Unis, prévoit de consigner les différents travaux dans un ouvrage collectif. Celui-ci sera destiné aux décideurs publics et privés engagés dans la transformation des villes camerounaises.

 

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne