Dans une lettre datée du 10 juin 2024, le patron des patrons au Cameroun, Célestin Tawamba, Président du Groupement des Entreprises du Cameroun (GECAM), a adressé un mémorandum au Directeur d’Air France.

Célestin Tawamba a adressé une lettre au directeur d’Air France pour dénoncer le service déplorable que la compagnie aérienne française apporte au Cameroun. Selon le GECAM, Air France s’acquitte d’un traitement inacceptable envers les Camerounais, notamment en ce qui concerne les tarifs d’avion. Depuis la période post-Covid, les prix des billets d’avion ont connu une hausse constante, contrairement à la tendance générale qui s’attendrait à voir les prix revenir aux niveaux pratiqués avant la pandémie. Ce phénomène est considéré comme inacceptable par le GECAM, qui demande qu’Air France ajuste de manière raisonnable et avec diligence les prix des billets d’avion en provenance et à destination du Cameroun.

Aussi, la compagnie française est accusée de maintenir une flotte vétuste, entraînant des problèmes de fiabilité et de sécurité pour les passagers. Les annulations fréquentes de vols en raison de panne technique ne font pas non plus plaisir aux Camerounais. Enfin, le confort des passagers est considéré comme en net recul par rapport aux standards attendus.

Ces plaintes surviennent alors que, Le ministre des Transports Jean Ernest Masséna Ngallé Bibéhé a reçu en audience, le 16 mai 2024, la Présidente du Conseil d’Administration (PCA) d’Air France KLM, Anne-Marie Couderc.

L’audience a été l’occasion pour la PCA Anne-Marie Couderc d’annoncer un nouveau Boeing 787 pour desservir le Cameroun. Le Cameroun sera desservi par un Boeing 787 pour répondre aux doléances des clients. Selon l’annonce faite à l’occasion, il s’agissait pour la compagnie susmentionnée compagnie d’offrir un service à la hauteur de sa vision.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP