Cemac : le marché du crédit bancaire reste dominé par le Cameroun avec 62,85 %

L’information est contenue dans le rapport de l’évolution des taux débiteurs pratiqués par les établissements de crédits dans la Communauté…

L’information est contenue dans le rapport de l’évolution des taux débiteurs pratiqués par les établissements de crédits dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.

La BEAC dans son rapport d’évaluation souligne que le volume global des nouveaux crédits consentis par le système bancaire de la CEMAC à l’économie a progressé de 30,89 % entre les deuxièmes trimestres 2022 et 2023, à 2 405,4 milliards contre 1 831,8 milliards.

« Cette dynamique traduit la bonne tenue de l’activité économique observée depuis fin 2022, après la période d’incertitudes liées à la crise de la Covid-19. En variation trimestrielle, les nouveaux crédits ont légèrement reculé de 2,36 % à 2 462,1 milliards par rapport au premier trimestre 2023 », affirme la banque centrale de la sous-région.

Ainsi, le secteur bancaire demeure le principal offreur de crédit avec 99,11 % de parts de marché, soit 2 384,0 milliards, contre seulement 0,89 % pour les établissements financiers à 21,8 milliards.

Par pays, le marché du crédit bancaire reste dominé par le Cameroun avec 62,85 % de nouveaux concours contre 65,1 % le trimestre précédent. Le plus faible volume de crédit a été enregistré en République Centrafricaine (0,94 %).

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP